Waiting For Spring T.2 :Confusions, confusions…

Waiting for Spring

Waiting for Spring T.2 – HARUMATSU BOKURA© Anashin / Kodansha Ltd.

Comme j’en avais mention dans ma critique du volume 1, Waiting for Spring, c’est mon petit coup de cœur shôjo de 2018. Un titre que j’aime pour la fraîcheur qu’il dégage notamment. Rien de bien transcendant mais j’aime ce qui en ressort et ce deuxième volume reste dans la même lignée avec une Mitsuki en proie à la confusion.

Résumé :

Depuis qu’elle est au lycée, Mitsuki se fait de nouvelles amies, elle côtoie également les quatre garçons les plus populaires du club de basket… Et parmi eux, Towa, qui ne la laisse pas indifférente. Mais voilà qu’elle découvre que sa meilleure amie d’enfance, Aya, est en fait un garçon ! Notre héroïne nage alors en pleine confusion.

Source : Pika

Avis :

« Je voudrais progresser moi aussi pour que ton regard se tourne vers moi. » (Mitsuki) – Tome 2.

On retrouve une héroïne avec un nouvel état d’esprit dans ce deuxième volume. Mitsuki a réussi à se faire une amie, bien qu’un peu étrange sur les bords mais surtout, elle s’entend parfaitement avec les quatre garçons les plus populaires du club de basket. Et à force de les voir fréquemment sur son lieu de travail, elle commence peu à peu à être troublée par le taciturne Towa. Mais son trouble sera aussi marqué par le retour d’Aya, son ami(e) d’enfance…

Il n’est pas fait grand mystère concernant le « secret » autour d’Aya. La quatrième de couverture donne, qui plus est, les détails. En cela, j’ai envie de dire que la mangaka préfère vite éluder cela pour mettre en avant la valse des sentiments qui reste le pilier du titre. Mais il est vrai que cette confusion manque de crédibilité pour le coup et laisse  penser que la mangaka ne voulait pas s’embarrasser de ce détail.

Waiting for Spring

Waiting for Spring T.2 – HARUMATSU BOKURA© Anashin / Kodansha Ltd.

De ce fait (même si on l’avait très rapidement deviné), Mitsuki peut difficilement nier ce qu’elle ressent quand elle est en présence de Towa : cœur qui bat la chamade, difficulté à trouver ses mots ou encore les nombreux rougissements. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle va se lancer dans un grand déballage. Et la jeune fille va alors décider de se rapprocher de Towa simplement en apprenant à mieux le connaître. La timidité de la jeune fille étant ce qu’elle est, on verra que pour elle, ce ne sera pas chose aisée. Mais cet état est aussi renforcé par le fait que de manière générale, Mitsuki a aussi du mal à aller vers les autres. Aussi, on s’amusera de ses nombreuses tentatives pour communiquer avec Towa.

« Mais je ne perdrai pas face à lui pour quoi que ce soit! Ne l’oublie pas. » (Towa) – Tome 2.

La romance avance donc bien peu dans ce volume car j’ai envie de dire que les personnages n’en sont qu’à la révélation de leurs sentiments. Bien sûr, en tant que lecteurs, on remarque tous les troubles et on comprend que qu’un Towa qui dit « je ne perdrai pas » à Aya est sans doute lourd de sens concernant ses sentiments pour la demoiselle. Vous savez, c’est un peu le syndrome « Sawako » : ça-se-voit-comme-le-nez-au-milieu-de-la-figure mais les personnages préfèrent rester aveugles pour l’instant. Mais on reste encore dans quelque chose de peu construit. Il ne s’agit que des prémices qui vont sans doute être exacerbés par l’arrivée d’Aya. Le triangle amoureux se met clairement en place dans ce volume tout en restant encore dans l’implicite puisque Mitsuki n’a pas encore conscience (bien évidemment) de tous ces détails. Il n’en demeure pas moins que l’élément perturbateur que constitue Aya est une bonne chose à mon sens. Il faut reconnaître que si le premier volume était plaisant à lire, il restait un peu statique de par les comportements des deux personnages majeurs. Mais ici, on sent que cela dynamise l’intrigue et relance la trame amoureuse.

Waiting for Spring

Waiting for Spring – HARUMATSU BOKURA© Anashin / Kodansha Ltd.

Du côté des autres personnages, la mangaka ne parle pas encore de tout le monde à mon sens préférant se concentrer sur les réactions d’un Towa là où le premier volume mettait plus en avant celles de Mitsuki. Mais on restera toutefois intrigués par Kyôsuke dont on ne saisit pas toujours les intentions : cherche-t-il à aider Mitsuki ? Autre ? Je rappelle que Kyôsuke est un peu le personnage perspicace de ce manga : il voit tout et lance toujours de petites piques pleines de sagesse. Reconnaissons que cela donne envie de découvrir un peu plus ce personnage qui demeure assez impénétrable pour le moment.

« Je crois que tu dois continuer à te faire des films quitte à prendre le risque d’être extrêmement déçue. » (Kyôsuke) – Tome 2.

En guise de conclusion, ce deuxième volume pose davantage les éléments de l’intrigue amoureuse mais nous permet aussi de comprendre qu’il n’y a sans doute pas qu’une relation qui sera mise sur le devant de la scène. Certains personnages intriguent et il faut bien avouer qu’on a hâte d’en découvrir plus.

Avis réalisé grâce au service presse des éditions Pika que l’on remercie.

Informations :

Titre VO : 春待つ僕ら
Titre traduit : Haru Matsu Bokura
Genres : shôjo, romance, school life, tranche-de-vie, sport, comédie
Nombre de tomes VF/VO : 6/11 (En cours)
Auteur : ANASHIN
Édition VF : Pika
Prix : 6,95€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s