Love X Dilemma T.2 : Enchevêtrement des relations…

Love X Dilemma

Love X Dilemma T.2 – @DOMESTIC NA KANOJO © Kei SASUGA / Kodansha Ltd.

Après un premier tome engageant bien qu’un peu maladroit, on retrouve Natsuo empêtré dans ses problèmes avec ses nouvelles sœurs. Ce deuxième volume de Love X Dilemma se concentre davantage sur Hina et sa relation adultère mal vue par Natsuo et Rui.

Résumé :

Hina, grande sœur par alliance mais également fille pour qui Natsuo éprouve des sentiments, entretient une relation avec un homme marié.

Natsuo et Rui décident de s’entraider pour essayer de découvrir qui est l’homme en question. Quand ils y arrivent enfin, Shû Hagiwara leur explique qu’il n’a nullement l’intention de se séparer d’elle…

Comment va se conclure cette relation adultère ?

Source : quatrième de couverture.

Avis :

Dans ce deuxième volume, Natsuo et Rui vont avoir fort à faire pour aider Hina prise dans une relation adultère. Les trois jeunes gens forment à présent une famille suite à l’union de leurs parents. Mais derrière, c’est aussi un imbroglio des sentiments qui se met en place : entre Natsuo amoureux de Hina et qui voit cette relation d’un mauvais œil ; Hina, totalement perdue dans cette relation et qui paraît ne pas tout dire de ses sentiments et Rui qui se soucie pour sa sœur, l’intrigue ne manque pas de mordant.

Love X Dilemma

Love X Dilemma T.2 – @DOMESTIC NA KANOJO © Kei SASUGA / Kodansha Ltd.

D’ailleurs, cette relation interdite chamboule tant les personnages qu’elle a même des répercussions sur la vie de famille. Si les parents sont toujours un peu décalés par rapport à la situation et ne perçoivent pas les tensions, Natsuo et Rui ne  comptent pas attendre que Hina détruise sa vie et ils ont bien l’intention de s’interposer dans cette relation d’autant que Shû, l’homme avec qui Hina entretient la relation, ne paraît avoir aucun scrupule à continuer de la voir estimant que cette situation lui convient parfaitement.

« Je ne ressens pas la honte de l’adultère mais la joie de l’amour. » (Shû) – Tome 2.

Par opposition au premier volume qui se cherchait encore et qui empruntait certains raccourcis, le deuxième tome permet d’aborder un sujet plus sérieux avec le thème de l’adultère. Certes, on n’échappe pas à quelques petits défauts mais il faut reconnaître que l’on retrouve bien la patte de Kei Sasuga dans cette volonté d’aborder le shônen romantique sous un autre angle (je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà vu ce thème dans un shônen). En cela, le ton plus mature confirme que Love X Dilemma est destiné à un lectorat plutôt adulte. En cela, il y a une vraie liberté dans ce titre qui est assez intéressante puisque la mangaka aborde l’adultère sans tabou avec notamment tout ce qui en découle comme dans le volume 1 où le sexe était présent dès le début du chapitre sans œillères. Tout cela concourt à donner un aspect intrigant et plus dynamique au titre, Natsuo et Rui ayant à cœur d’aider leur sœur.

Love X Dilemma

Love X Dilemma T.2 – @DOMESTIC NA KANOJO © Kei SASUGA / Kodansha Ltd.

Malheureusement, malgré cette bonne démarche, la mangaka ne paraît pas tout assumer pour autant et quelques travers déjà présents dans le premier volume refont surface. Ainsi, la finalité de cette relation s’achève de façon quelque peu simpliste voire prévisible. J’ai regretté que la mangaka ne fasse pas davantage dans la subtilité. Là où l’idée était pertinente d’aborder un thème inédit de manière générale, on a clairement l’impression que Love X Dilemma choisit une pirouette scénaristique pour permettre à Hina de s’échapper de cette relation. C’est d’autant plus dommage qu’une fois que cela arrive, on a la sensation que l’intrigue perd totalement de son intensité. Une preuve, encore, que la mangaka n’arrive toujours pas à doser le rythme de son récit. Quelque part, je me suis dit que cela était sans doute un moyen d’accentuer sur le poids familial que Hina faisait peser à sa famille indirectement mais de par la complexité qu’elle cherche à intégrer chez ses personnages, on ressent presque une déception. Je ne vais pas dire que le sujet de l’adultère est presque effacé mais il y avait sans doute matière à creuser d’un point de vue psychologique.

Toutefois, tout ce pan aura permis de voir combien Rui était extrêmement attachée au bien-être de sa sœur. La jeune fille, fréquemment réservée et distante, montre une facette touchante (amplifiant l’intérêt que je porte à ce personnage qui mériterait d’être plus mis en avant). Quant à Natsuo, si son action est aussi égoïste (puisqu’il nourrit des sentiments pour Hina), on voit qu’il est affecté par le mal que cela génère chez Rui. Un lien commence tout doucement à se créer entre les deux (et la scène des cheveux est assez amusante à cet égard).

Dans un second temps, le scénario s’oriente totalement sur autre chose puisque l’on découvre un nouveau personnage : Momo Kashiwabara. Je dois dire que pour l’instant, ce personnage ne m’inspire que peu de choses car j’ai surtout l’impression que l’on retombe dans des ficelles scénaristiques avec une demoiselle un peu « cul-cul » sur les bords et des formes très rebondies. Je ne sais donc pas trop quoi penser d’elle si ce n’est qu’elle doit intervenir dans le « harem » du personnage principal, Natsuo, car elle semble déjà jeter son dévolu sur lui. Cela est toutefois intéressant sur un point puisque Rui ne comprend pas pourquoi elle se sent si mal en découvrant tout cela. La jeune fille commencerait-elle enfin à s’avouer ses sentiments refoulés ? C’est une possibilité.

« Mais quand j’ai commencé à vous imaginer ensemble, ça m’a fait mal au coeur… » (Rui) – Tome 2.

Pour autant, on ne peut pas réellement dire vers quoi se profile la romance. Entre Natsuo et Hina, il faut bien reconnaître que la jeune femme met beaucoup de barrières sans doute pour ne pas s’avouer les choses et parce qu’elle préfère le postulat de « petit frère ». Pourtant, la fin du volume laisse néanmoins échapper des indices sur ses sentiments. Et on ne peut que se douter que tout cela devrait créer encore plus d’imbroglios sentimentaux. Quant à Rui, ce petit sursaut sentimental pourrait peut-être amener une nouvelle dynamique dans le harem. J’ai quand même trouvé que la partie où elle est souffrante tombe dans quelque chose d’assez excessif (l’histoire du suppositoire m’a laissée dubitative…). Du côté de Natsuo, le jeune homme semble fortement épris de Hina mais il n’en demeure pas moins troublé par Rui avec une volonté de la protéger d’une certaine façon.

« Un amour entre nous ne pourra être caché éternellement. […] Nos parents perdront tout socialement parlant, même leur boulot. » (Hina) – Tome 2.

J’attends de voir comment la mangaka parviendra à donner un peu plus de relief à tout cet ensemble même si je conviens que j’ai un peu plus retrouvé ce qui fait la force de cette auteure.

Pour conclure, ce deuxième tome de Love X Dilemma confirme bien sa tonalité plus mature et échappe ainsi à la comédie sentimentale classique. Les sujets sont pertinents bien qu’ils pourront sembler être traités de manière lisse. On regrettera quelques facilités mais la série étant toujours en cours au Japon, j’ai confiance en le talent de Kei Sasuga pour développer de manière plus approfondie.

Informations :

Titre VO : ドメスティックな彼女
Titre traduit : Domestic Na Kanojo
Genres : shônen, romance, tranche-de-vie, comédie, school life, mature
Nombre de tomes VF/VO : 7/15 (En cours)
Auteur : SASUGA Kei
Édition VF : Delcourt/Tonkam
Prix : 6,99€

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s