Flower of Evil : Passion interdite…

Flower of Evil est un titre de Hyeon-Sook Lee sorti en 2007 aux éditions Panini Manga. Parce que parfois il est bien de parler de titres plus anciens, retour sur un manhwa au sujet tabou mais qui s’avère fascinant…

Lire la Suite...

5 bonnes raisons de licencier à nouveau Banana Fish!

Avec l’adaptation en anime du titre Banana Fish, on a pu voir sur les réseaux sociaux un mécontentement grandissant : aucun éditeur n’a proposé une réédition du titre et pourtant, les qualités ne manquent pas dans ce titre hors du commun (pour ma part, je n’ai jamais réussi à l’avoir en entier car les tomes sont difficiles à trouver). Alors, j’espère que cet article sera l’occasion pour qu’un éditeur se penche sur cet incroyable titre.

Lire la Suite...

Le Chant des Souliers Rouges T.1 : en quête d’une passion!

C’est en 2010 qu’on avait eu le plaisir de découvrir la très talentueuse Mizu Sahara avec l’excellent titre My Girl chez Kazé Manga. Preuve que l’éditeur a toute confiance en elle, puisqu’on a pu découvrir par la suite le one-shot Un bus passe. Et c’est avec une série qui va prochainement s’achever qu’on peut à nouveau la lire. Et encore une fois, la mangaka sait toucher là où il faut. Découverte du volume 1 !

Lire la Suite...

Dans l’intimité de Marie T.1 : Où est Marie?

Quand j’ai appris qu’Akata allait publier Dans l’intimité de Marie, j’ai eu deux réactions : la première, j’étais contente de savoir que Shûzô Ôshimi arrivait en France. D’autant plus que cela a permis ensuite de découvrir Les Fleurs du Mal disponible chez Ki-Oon. Je me suis également interrogée sur le choix de publier ce titre qui, à la lecture, m’a paru un tantinet moins controversé que Les Fleurs du Mal qui est très incisif. Une façon de préparer les lecteurs peut-être ? Aucune idée mais toutes les perspectives sont possibles.

Lire la Suite...

A Silent Voice T.2 : Commencer à entendre la voix?

Après un premier tome brillant qui ne manquait pas de nous marquer, ce deuxième volume permet d’approfondir les notions de pardon. La reconstruction de Shoya comme celle de Shoko se fait de manière toujours aussi habile. Et on se doute que le chemin ne sera pas sans difficultés…

Lire la Suite...

Les Fleurs du Mal T.2 : Tension de la « normalité »

Après un premier tome prometteur mais également déroutant, ce deuxième volume des Fleurs du Mal continue de déstabiliser tout en intrigant. L’objectif de Sawa est à présent dévoilé : arracher le masque de Takao afin qu’il se mette à nu. Un deuxième tome où notre « héros » sombre un peu plus dans l’enfer à moins que…

Lire la Suite...

Les Fleurs du Mal T.1 : Initiation à la perversion!

Il y a deux ans, on pouvait découvrir Shûzô Ôshimi avec le très troublant Dans l’intimité de Marie aux éditions Akata. Un titre que j’apprécie particulièrement et qui me laissait espérer qu’on découvrirait prochainement dans notre contrée Les Fleurs du Mal (Aku no Hana en VO). Sauf que l’éditeur m’avait contredite en disant qu’il n’était pas envisagé pour eux de publier ce titre. De ce fait, je m’étais demandé s’il était trop osé pour qu’un éditeur le publie… Mais il s’est avéré que non puisque ce sont les éditions Ki-Oon qui ont eu l’honneur d’annoncer sa licence. Une nouvelle accueillie avec beaucoup d’enthousiasme tant j’aime la complexité de ce titre.

Lire la Suite...

Twittering Birds Never Fly T.1 : Torture, ô douce torture…

Dans le monde du yaoï, s’il y a bien une mangaka à découvrir absolument, c’est la fabuleuse Kou Yoneda. Loin des clichés que l’on peut parfois découvrir dans les yaoï, Kou Yoneda offre des histoires très travaillées avec des personnages souvent charismatiques. Et c’est notamment le cas de Twittering Birds Never Fly dont le premier volume est paru en 2013 chez Taifu Comics. Je vous propose de vous plonger dans ce yaoï à l’univers sombre mais captivant.

Lire la Suite...

Le jeu du chat et de la souris : Qui va se perdre au jeu?

Le Jeu du Chat et la Souris fait partie des premiers yaoï que j’ai pu lire quand j’ai débuté. On peut dire que cela n’était pas tant dans la douceur pour avoir une première approche. Mais c’est parce qu’elle se révèle d’une complexité rare que j’ai été happée par ce titre brut mais qui tente jusqu’au bout d’aller vers une forme de douceur. Découvrez le titre de la grande Setona Mizushiro.

Lire la Suite...