5 bonnes raisons de licencier Liar x Liar!

A l’instar de Waiting for Spring, Close to Heaven, Perfect World, Moving Forward ou Kore wa koi no Hanashi, je me languis parfois de voir arriver certains titres en France. Et très souvent, j’ai fait mouche d’ailleurs : plusieurs des titres annoncés par les éditeurs figuraient parmi mes cinq bonnes raisons… Simple coïncidence toutefois. Je n’ai pas encore de don de prescience^^.

Lire la Suite...

Cinq bonnes raisons de licencier Kyô no Kira-Kun!

Kyô no Kira-Kun… Je ne sais pas depuis quand je milite pour la licence de ce titre. Je l’ai découvert en 2012… Le titre est terminé depuis 2014 mais toujours aucune annonce de licence snif ! Donc, je vous propose cinq bonnes raisons de licencier Kyô no Kira-Kun. En espérant que cela vous plaise 😉

Lire la Suite...

Eden no Hana : La renaissance dans le malheur.

Bien avant le carton de Chihayafuru, Yuki Suetsugu avait publié un autre titre qui s’est fait connaître pour une raison plus malheureuse : Eden no Hana. Et c’est bien dommage car ce titre aurait mérité d’être publié en France mais cela ne risque pas d’arriver. Pourtant, toutes les qualités sont là… Une belle romance contrariée entre frère et soeur?!

Lire la Suite...

Cinq bonnes raisons de licencier Nanoka no Kare!

Terminé en 14 volumes (sortie du dernier volume le 25 septembre au Japon), Nanoka no Kare s’avère être une bonne surprise. Et pourtant, aucun éditeur français à l’horizon pour publier ce titre plein de charme et de surprises… Alors, donnons cinq bonnes raisons pour publier Nanoka no Kare en France.

Lire la Suite...

Chitose etc… : Une romance bien mouvementée!

Je suis une grande adoratrice de la mangaka Wataru Yoshizumi. Et je crois que j’ai pratiquement lu tout ce qu’elle a pu sortir en France. Mais quand il n’y a plus rien qui sort, on se tourne alors vers les autres travaux de l’auteure. Et c’est ainsi que j’ai découvert son titre Chitose etc. Un titre où le « etc » signifie bien des choses. Commencé en 2010 au Japon, la série est terminée en 7 tomes depuis 2012… Et si vous espérez une licence, je vous conseille de vous armer de patience car lors des réponses de Glénat (l’éditeur ayant publié les titres de la mangaka), il avait été révélé que cela n’était pas à l’ordre du jour (mais continuons de croiser les doigts). De ce fait, je vous propose de découvrir cette romance fraîche et acidulée.

Lire la Suite...