Bye Bye Liberty T.1 : Tomber amoureuse? Jamais!

Bye Bye Liberty

Bye Bye Liberty T.1 – © by HATTA Ayuko / Shûeisha

Début 2018, on a pu découvrir aux éditions Kurokawa, un nouveau shôjo signé Ayuko Hatta. Celle-ci n’est autre que l’autrice de Wolf Girl & Black Prince, l’un des grands succès shôjo de l’éditeur. Mais qu’en est-il de cette nouvelle série terminée en 4 tomes ? Découverte du premier volume…

Résumé :

« Tomber amoureuse ? Et puis quoi, encore ?! Contrairement à ses camarades, Rina a bien d’autres chats à fouetter ! Enfin… Jusqu’à ce que son nouveau voisin, Takumi, lui demande de jouer sa petite amie pour se débarrasser d’une fille un peu collante et que, pour être plus persuasif, il lui vole son premier baiser ! Mais s’il croit l’affaire entendue, il va vite déchanter : il est désormais sur la liste noire de Rina et pour en sortir, c’est loin d’être gagné ! »

Source : Kurokawa

Avis :

« J’ai pas besoin d’un mec pour me chouchouter. » (Rina) – Tome 1

Alors, quand on débute Bye Bye Liberty , on a l’impression de voir une vague ressemblance avec la précédente série de la mangaka mais finalement, cela reste quand même à part. Et j’ai simplement trouvé que c’était la vivacité des caractères de ses personnages qui donnait cette impression.

L’histoire est donc celle de Rina, une lycéenne sans réelle histoire toujours accompagnée de ses deux copines. Elles prennent l’habitude de rêvasser sur les trois beaux gosses du lycée, ou du moins ses deux copines car en fait Rina déteste les gens qui sont amoureux. Alors, les garçons populaires, encore moins. Mais les choses pourraient bien changer lorsqu’elle apprend qu’un de ces beaux gosses n’est autre que son voisin.

Bye Bye Liberty

Bye Bye Liberty T.1 – © by HATTA Ayuko / Shûeisha

Rien de bien transcendant dans l’intrigue pour être honnête et même les actions manquent un peu d’originalité : le fait que Rina accepte de jouer la copine de Takumi et que ce dernier lui « vole » son premier baiser n’a rien de bien original. En fait, on se doute très vite qu’un rapport conflictuel va s’installer entre eux et cela est renforcé par la forte conviction de Rina qui ne croit pas en l’amour et qui l’affirme haut et fort.

« C’est la honte d’être au lycée et de n’avoir jamais embrassé personne. » (Takumi) – Tome 1

En cela, l’entrée en matière de Bye Bye Liberty se veut aussi bien truculente que la précédente série de la mangaka. Le jeu un peu espiègle qui a lieu ensuite rappelle inévitablement Wolf Girl & Black Prince. La seule différence que je note est la coupe de cheveux qui change.

Bye Bye Liberty

Bye Bye Liberty T.1 – © by HATTA Ayuko / Shûeisha

Le titre est mené tambour-battant et les choses vont assez rapidement. Rina est assez vite perçue comme celle qui mène les choses (du moins, c’est ce que l’on peut penser au départ). Mais en réalité, sa relation avec Takumi l’amènera à se rendre compte qu’elle est bien plus le « jouet » de Takumi. En effet, ce dernier, de manière plutôt directe cherche à lui faire comprendre des réalités qu’elle était loin de soupçonner. Car, si Rina n’aime pas les gens amoureux, c’est peut-être tout simplement parce qu’elle est ignorante dans ce domaine ? Chose simple mais pourtant évidente… Le problème qui se pose, c’est peut-être que tout ce questionnement se pose rapidement. Cela s’avère dommage car dès ce premier volume, beaucoup d’éléments sont déjà révélés et finalement, je ne suis pas totalement certaine qu’on a le temps d’apprécier la prise de conscience de Rina. Je me suis alors dit que cela pouvait aussi s’expliquer par le fait que la mangaka cherchait à faire progresser la relation Takumi/Rina pour la suite.

Pour l’instant, celle-ci stagne mais on se doute que le rapprochement sera inévitable au vu ce qui se passe à la fin. Quelque part, on a déjà l’impression de voir le scénario se dérouler sous nos yeux. Alors, il y a toujours la touche humoristique qui fonctionne plutôt bien. De ce point de vue, la mangaka excelle toujours. Mais j’ai vraiment eu du mal à être totalement embarquée dans l’histoire en raison de cette sensation de déjà-vu.

Tu méprises les gens qui tombent amoureux parce que tu cherches à te protéger. » (Takumi) – Tome 1

Les personnalités des personnages ne sortent pas non plus de l’ordinaire. Rina est le type renfrogné qui campe sur des idées préconçues alors que cela s’explique par son inexpérience dans l’absolu. Quant à Takumi, certes, il campe un peu le rôle du BBT (beau brun ténébreux) mais derrière son côté « tombeur », j’ai trouvé qu’il se révélait bien plus mature que Rina à certains égards.

Bye Bye Liberty

Bye Bye Liberty T.1 – © by HATTA Ayuko / Shûeisha

Le graphisme s’avère proche de celui qui était dans Wolf Girl & Black Prince : les visages sont fins avec de grands yeux et des coiffures bien stylisées (je pense à Takumi). La couverture proposée joue sur des couleurs assez vives comme pour également coller au dynamisme des personnages. Elle a le mérite d’attirer vite les regards. L’édition proposée par Kurokawa est de qualité satisfaisante.

On notera le petit bonus de Wolf Girl & Black Prince qui devrait ravir tous les fans et qui a le mérite de raviver une certaine émotion.

Pour conclure, ce premier volume s’avère sympathique à lire bien qu’il manque d’une petite touche d’originalité. Pour autant, la lecture est divertissante et c’est un titre qui pourrait plaire à un large public féminin.

 Informations :

Titre VO : ばいばいリバティー
Titre traduit : Byebye liberty
Genres : shôjo, romance, comédie, school life
Nombre de tomes VF/VO : 3/4 (En cours/Terminé)
Auteur : HATTA Ayuko
Édition VF : Kurokawa
Prix : 6,80€

Extrait en ligne : Bye Bye Liberty T.1

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s