Flying Witch : Une sorcière bien-aimée!!

Flying Witch

Flying Witch – © C,K/FW

C’est en 2016 que l’on a pu découvrir Flying Witch. Un anime charmant même si la dimension tranche-de-vie est très présente. De ce fait, ne vous attendez pas forcément à de l’action mais c’est tout de même avec beaucoup de plaisir que j’ai suivi cet anime.

Résumé :

Makoto Kowata est une jeune sorcière de 15 ans. La coutume impose aux sorcières de cet âge de s’éloigner de leur famille pour devenir indépendantes. Makoto quitte donc Yokohama pour partir s’installer dans le nord du Japon, chez de la famille. Là-bas, entourée de ses cousins, Kei et sa petite sœur Chinatsu, elle va entrer au lycée et tenter de devenir une sorcière accomplie.

Source : Crunchyroll

Un anime apaisant…

L’anime Flying Witch est inspiré du manga éponyme disponible en France aux éditions Nobi-Nobi. C’est une tranche-de-vie qui côtoie l’univers fantastique et nous permet de découvrir la jeune Makoto qui doit voler de ses propres ailes en quelques sortes en quittant le nid familial. Ainsi, s’installe-t-elle chez des parents éloignés de façon à parfaire également son apprentissage de sorcière.

Flying Witch

Flying Witch – © C,K/FW

De manière générale, il ne faut pas s’attendre à de grands moments d’action. Bien au contraire, les activités de Makoto se résument à des choses bien plus « basiques » comme replanter une mandragore ou aider une personne qui n’arrive plus à redevenir humaine. Il n’y a pas d’ennemis à combattre mais juste des passages qui font grandir un peu plus Makoto et qui lui permettent de gagner en maturité de sorcière.

Flying Witch

Flying Witch – © C,K/FW

Flying Witch met donc davantage l’accent sur les nombreux plaisirs qui entourent Makoto. Vous ne la verrez pas souvent s’énerver par exemple et on a plus l’impression qu’elle prend le temps de tout découvrir. C’est le genre de l’Iyashikei (terme que j’ai trouvé sur « my anime list »^^). En effet, c’est un anime qui a pour but de détendre le spectateur. On comprend mieux pourquoi tout est si paisible dans l’anime. Même les petits moments de folie apportés par la sœur de Makoto, par exemple, s’avèrent plutôt bienfaisants. Et chose assez incroyable, c’est que pour ma part, j’ai plutôt accroché. Je sais que certains pourraient s’ennuyer en regardant l’anime mais moi, j’étais assez impatiente de voir la suite car je crois que quelque part, je ressentais ce côté relaxant. En outre, il faut avouer que le fantastique et l’ordinaire se mêlent incroyablement bien si bien qu’on n’en vient même pas à être choqué quand on voit des éléments propres au fantastique. Ajoutons que cela touche même aux personnages puisque Makoto, bien que sorcière, vit de façon tout ce qu’il y a de plus banale.

Un rythme assez lent…

Aussi, il n’y a pas de vrai fil directeur dans Flying Witch. On se contente de suivre plusieurs épisodes qui font presque office d’historiettes si je peux nommer ainsi. Si vous manquez un épisode, je ne pense pas que vous serez perdu(e) en somme. Les scènes de vie campagnardes se multiplient et sont fréquemment ponctuées par des petites touches magiques grâce à Makoto. On est donc essentiellement dans la contemplation et le ravissement. Et cela ne fait pas de mal de temps en temps…

Flying Witch

Flying Witch – © C,K/FW

Le rythme de Flying Witch paraîtra donc parfois assez besogneux. Il est vrai que comme il n’y a pas de « vrais drames » à proprement parler, aucun risque de voir un conflit. On pourra regretter ce manque de profondeur mais en même temps, on sent que c’est le parti-pris du titre. En outre, comme il n’y a pas de réelle intrigue, on a parfois l’impression que l’ensemble est plat. Le fantastique reste assez discret dans l’ensemble. Et s’il est vrai que la magie est toujours une porte d’entrée intéressante dans les titres, il reste qu’ici, il ne faut pas se laisser piéger par cette thématique. Cela n’enlève rien à la dimension tranche-de-vie que j’ai trouvée plutôt plaisante. Les personnages collent d’ailleurs parfaitement à cette ambiance : ils sont agréables dans leur ensemble. Bien sûr, on ne peut pas dire qu’ils aient un réel « background » mais leur simplicité participe sans doute à l’iyashikei. Toutefois, là encore, il ne faut pas s’attendre à des caractères bien tranchés mais ensemble, ils forment une bonne harmonie. Kei, le cousin de Makoto, seule présence masculine participe également à cette bonne cohésion.

Flying Witch

Flying Witch – © C,K/FW

Une animation intéressante mais qui manque de force.

Comme je l’ai dit, le fait que l’anime ait une forte part contemplative fait que l’on s’intéresse aussi beaucoup plus à ce qui nous entoure. Et le studio J.C Staff a fait un très bon travail sur le cadre naturel et les décors. Il y a même des effets 3D qui amplifient le côté réaliste. L’animation est donc relativement agréable bien qu’elle aurait pu prétendre à mieux sans doute. En effet, les traits des personnages pourront sembler assez fades globalement. Les yeux sont peu expressifs notamment.

Une musique chaleureuse!

Par contre, j’ai beaucoup aimé la musique. Je trouve qu’elle est totalement en accord avec l’ambiance : un côté doux, apaisant et chaleureux. Les thèmes musicaux sonnent bien et le travail sur le doublage est assez cohérent. Certes, les personnages n’ont pas tant de caractère mais les voix arrivent à leur insuffler un peu de dynamisme.

Pour terminer, Flying Witch est un anime qui enchante de par son cadre globalement. On se laisse bercer par les petites mésaventures de Makoto qui restent assez banales dans leur ensemble. Il est loin d’être parfait mais il a ne prétend pas à l’excellence. Le côté calme de l’anime devrait permettre à ceux qui recherchent de la quiétude de passer un très agréable moment.

Informations :

Titre VO : ふらいんぐうぃっち
Titres VF : Flying Witch
Année : 2016
Studio : J.C Staff
Genres : shônen, fantastique, magie, comédie, tranche-de-vie
Réalisateur : SAKURABI Katsushi
Nombre d’épisodes : 12
Éditeur VF : Crunchyroll
Durée : 23 mins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s