Psychic Détective Yakumo T.1 : L’enquêteur de l’occulte…

Psychi Detective Yakumo

Psychic Detective Yakumo T.1 – PSYCHIC DETECTIVE YAKUMO © Manabu Kaminaga – Suzuka Oda 2009 / KADOKAWA SHOTEN Publishing Co., Ltd.

C’est en 2012 que l’on a pu découvrir la série Psychic Detective Yakumo aux éditions Panini Manga. Un titre que j’apprécie beaucoup mais qui n’a pas le succès qu’il mérite. Malgré une bonne adaptation en anime, Psychic Detective Yakumo reste un titre en marge et pourtant, il a tous les ingrédients pour être lu par un large public. Partez à la découverte du détective de l’occulte !

Résumé :

Lorsque Haruka rencontre Yakumo, elle est plus que sceptique sur la capacité de ce garçon à l’œil rouge de voir des fantômes et autres esprits comme on le prétend. Pourtant elle a besoin de lui, son amie miki est à  l’hôpital dans un état de délire avancé. Une petite démonstration de sa capacité plus tard, et les voilà qui enquêtent sur une affaire aussi peu conventionnelle que terrifiante.

Source : Manga-News.

Avis :

« Mon oeil gauche me permet de voir ce que nul autre ne peut voir: les âmes des défunts. » (Yakumo) – Tome 1.

J’ai découvert Psychic Detective Yakumo avec l’anime. Et ensuite, quand la licence a été annoncée, j’ai poursuivi avec le manga (qui va plus loin que l’anime). Le titre est signé Suzuka Oda mais il est adapté des romans de Manabu Kaminaga. Pour autant, l’adaptation semble rester assez libre. Le titre indique clairement que l’œuvre va toucher au registre fantastique tout en ayant une base avec les thrillers et autres intrigues policières.

C’est ainsi que l’on fait la connaissance de Yakumo Saito, un étudiant, qui bon gré, mal gré, se retrouve à enquêter sur des histoires toutes plus étranges les unes que les autres. Mais le personnage est un peu décalé : il ne va jamais en cours, il traîne à longueur de temps dans le local d’un club de cinéma où on se demande s’il est réellement membre et plus curieux : il aurait un don de médium. C’est dans ce contexte qu’il va rencontrer Haruka Ozawa, étudiante elle aussi et qui a fait appel à ses services afin de venir en aide à une de ses amies qu’elle pense possédée par un fantôme. Cette dernière se serait aventurée avec son petit-ami dans un vieux dortoir abandonné et qui, selon les rumeurs, serait hanté. Lors de cette séquence horrifique, ils auraient fait la rencontre d’un fantôme qui a pris possession du corps de Miki (l’amie de Haruka). Depuis, elle est à l’hôpital où les médecins ne parviennent pas à mettre le doigt sur le mal dont elle souffre.

« Saito, à ce que l’on dit, tu as des pouvoirs paranormaux… j’ai besoin de ton aide. » (Haruka) – Tome 1.

Psychic Detective Yakumo est considéré comme un shôjo. Cela est notamment lié à son magazine de prépublication Asuka mais aussi parce que certains éléments propres à un shôjo sont quand même introduits à travers cet univers sombre et cela, grâce à la relation entre Yakumo et Haruka. Néanmoins, il ne faudra jamais vous attendre à de grands déballages, la mangaka préfère jouer davantage sur de l’implicite ou de la subtilité.

Ainsi, Yakumo accepte moyennant finances d’aider Haruka. Toutefois, on découvre Yakumo sous un jour peu affable puisqu’il essaie clairement d’arnaquer Haruka sauf que cette dernière découvre le pot aux roses. Pourtant, Yakumo affirme être capable de voir l’âme des morts. C’est donc en lui donnant une deuxième chance que l’histoire débute réellement. Il faut savoir que Psychic Detective Yakumo procède par enquête. Il n’y a donc pas toujours de liens entre les histoires mais il y a un fil rouge bien marqué et que je développerai plus bas. La première intrigue est donc surtout l’occasion de voir les « talents » de Yakumo.

« Ton amie est possédée par une autre fille. » (Yakumo) – Tome 1.

Mais celle-ci a aussi un autre intérêt puisque c’est l’occasion de découvrir les personnages qui interviendront régulièrement dans le titre. Ainsi, on découvre essentiellement Yakumo à travers les yeux de Haruka. Ce dernier ne se dévoile que très rarement mais on comprend assez rapidement qu’un lourd passé semble pousser le jeune homme à se mettre à l’écart des autres. Ce n’est pas pour rien qu’il est le seul membre d’un club qui semble abandonné quelque part. Il faut dire que Yakumo n’est pas comme les autres êtres humains et on le comprendra encore plus dans les tomes suivants. Mais Haruka n’est pas en reste puisqu’elle-même est aussi hantée par un passé trouble. Un rapprochement se noue entre eux et qui donne l’impression que l’on est dans une romance shôjo mais contrariée. En effet, au fur et à mesure de l’enquête, on découvre une Haruka plutôt naïve et aux bons sentiments et un Yakumo faisant souvent preuve de sarcasme à l’égard de la jeune fille. Mais cela donne un côté souvent amusant car Yakumo a vraiment une répartie à toutes les remarques de Haruka. Et pour ma part, j’apprécie cela même si je reconnais que la romance ne prend jamais vraiment le pas sur les intrigues. Certains pourront d’ailleurs être agacés par le côté mièvre de Haruka si bien qu’elle arrive fréquemment à se mettre dans des situations délicates. Dans tous les cas, ne vous attendez pas à une romance explicite.

Psychic Detective Yakumo

Psychic Detective Yakumo T.1 – PSYCHIC DETECTIVE YAKUMO © Manabu Kaminaga – Suzuka Oda 2009 / KADOKAWA SHOTEN Publishing Co., Ltd.

Mais Psychic Detective Yakumo se démarque des shôjo à la romance classique essentiellement parce qu’il y a des intrigues policières qui sont très bien construites. Celles-ci peuvent parfois s’étendre sur plusieurs volumes mais sans jamais occulter le fil rouge qui reste notamment lié au passé de Yakumo. Ici, j’ai vraiment apprécié l’histoire. La mangaka parvient assez bien à retranscrire l’atmosphère propre à un thriller et qui fondera l’univers de la série. En outre, on comprend un peu mieux « l’essence » des personnages d’une certaine façon. On voit ainsi comment Yakumo appréhende les phénomènes surnaturels qu’il peut voir constamment. Haruka, même si elle est fréquemment crédule fait office de garant pour le lecteur. Ne baignant absolument pas dans cet univers, elle apporte (du moins pour moi), un regard neutre sur ce qu’elle peut voir. On découvre ainsi les choses en même temps qu’elle et c’est plutôt intéressant de prendre ce parti car forcément, cela nous permet aussi de nous acclimater avec l’ambiance. Le tout est en plus bien orchestré grâce à une mise en scène parfaitement maîtrisée et une narration très limpide. J’aime cette série parce que l’auteure arrive parfaitement à ménager le suspense amenant progressivement les histoires vers un climax. Par ailleurs, il y a une très bonne utilisation du registre fantastique. Les phénomènes surnaturels servent l’intrigue mais surtout elle témoigne d’une réflexion, à mon sens, sur la condition humaine et sur la noirceur des êtres humains. L’intrigue du volume montre parfaitement des vérités qui n’étaient pas forcément avouables. Quelque part, on ne peut que comprendre pourquoi Yakumo est isolé. Son œil rouge est aussi un révélateur de la vérité bien souvent. Et si le personnage pourra sembler froid, cela montre simplement qu’il est avant tout empathique et qu’il est conscient des désillusions humaines.

Par la suite, nous découvrons une seconde intrigue qui se poursuit dans les deux volumes suivants. Pour l’instant, on ne fait qu’introduire les éléments et on a même un peu de mal à voir le lien mais nul doute que la linéarité narrative permettra d’en comprendre les aboutissants. Mais c’est suffisant troublant pour donner envie de dévorer la suite.

Après, pour avoir vu l’anime, j’ai toujours espéré qu’il y ait un développement plus abouti dans la relation entre Yakumo et Haruka parce que je suis toujours restée sur ma faim. Et quelque part, leur relation m’a fait penser à Ghost Hunt (pour les connaisseurs). Bien sûr, les aspects plus shôjo pourront parfois ralentir les intrigues mais cela me paraît nécessaire dans le développement des personnages. En outre, Haruka cherchant à en savoir plus sur Yakumo, on apprend diverses informations comme le fait qu’il ait été abandonné par sa mère et qu’elle ait tenté de le tuer. La relation entre Yakumo et Haruka reste amusante. Puis, dans la version manga, Yakumo est plus agréable d’une certaine manière. Il taquine beaucoup plus Haruka. Ce qui donne beaucoup de piquant au duo. Haruka pourra quand même sembler un peu lourde contrairement à l’animé, mais en progressant, cet aspect s’estompe et on se rend compte qu’elle souffre beaucoup intérieurement à cause de ce qui est arrivé à sa sœur.

Psychic Detective Yakumo

Psychic Detective Yakumo T.1 – PSYCHIC DETECTIVE YAKUMO © Manabu Kaminaga – Suzuka Oda 2009 / KADOKAWA SHOTEN Publishing Co., Ltd.

Enfin, le titre se démarque également grâce à sa mise en scène impeccable. La qualité est présente et la lecture est très agréable. En outre, le dessin possède un réel charme Yakumo est tellement charismatique (un peu fangirl pour le coup). Les traits sont plutôt soignés même si Haruka aurait mérité d’être mieux travaillée au niveau des yeux. La mangaka, toutefois, arrive à bien mettre en exergue l’aspect horrifique du titre, ce qui concourt à donner une certaine tension à l’ensemble. L’édition de Panini, quand j’ai acheté ce titre, n’était pas des plus travaillée. Mais l’éditeur a quelque peu changé son papier depuis. Peut-être que les nouveaux volumes bénéficient d’une impression plus appréciable. Il reste que le papier bave un peu, ce qui est dommage.

Pour conclure, ce premier volume de Psychic Detective Yakumo est vraiment très engageant si vous appréciez notamment les shôjo sombres. La narration est maîtrisée et le personnage de Yakumo ne laisse pas indifférent (parce qu’il est beau mais aussi parce qu’il est souvent perspicace). Un titre qui mériterait un succès beaucoup plus grand !!

Informations :

Titre VO : 心霊探偵八雲
Titre VF : Shinrei Tantei Yakumo
Genres : shôjo, shônen, suspense, fantastique, thriller, enquêtes
Nombre de tomes VF/VO : 11/14 (En cours/Terminé)
Auteurs : ODA Suzuka (dessins) | KAMINAGA Manabu, ODA Suzuka (scénario)
Édition VF : Panini Manga
Prix : 8,99€

2 réflexions sur “Psychic Détective Yakumo T.1 : L’enquêteur de l’occulte…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s