Fire Punch T.1 : Les flammes de la vengeance!

Fire Punch

Fire Punch T.1 – FIRE PUNCH © 2016 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

L’été dernier, les éditions Kazé accueillaient dans leur catalogue un nouveau titre assez sombre : Fire Punch. Signé Tatsuki Fujimoto, le titre est à présent terminé en 8 tomes au Japon mais toujours en cours en France. Il se révèle être à la fois surprenant bien que souffrant de quelques maladresses.

Résumé :

Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa soeur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Source : Kazé

Avis :

Ainsi, se retrouve-t-on dans un monde où certaines personnes se retrouvent dotées de pouvoirs très puissants. On nomme ces personnes « les élus ». Mais une femme possédant un de ces pouvoirs a condamné le monde entier à la glace si bien qu’elle a imposé une ère glaciaire où chacun tente de survivre comme il peut. C’est dans ce contexte que l’on fait la connaissance du jeune Agni et de sa jeune sœur Luna. Les deux vivent dans un village où les temps sont plus que difficiles. Sauf qu’Agni a une faculté exceptionnelle : il peut régénérer son corps en un temps record. Si sa sœur possède le même pouvoir, sa faculté de régénération est beaucoup plus longue si bien qu’Agni ne souhaite jamais qu’elle fasse la même chose. La nourriture se faisant rare, le garçon a pris l’habitude de se couper régulièrement le bras afin de subvenir aux besoins des membres du village. Cette pratique, qui paraît déconcertante, ne plaît pas à tout le monde, notamment à un certain Doma appartenant à l’armée et ayant pour charge de combattre la sorcière de glace. Lui aussi possède un pouvoir spécial et il en use en embrasant totalement le village d’Agni et ses habitants. Néanmoins, Agni ayant un pouvoir de guérison très important, le garçon ne meurt pas. Pire, il est condamné à voir sa sœur périr tout en subissant d’atroces douleurs liées au feu. C’est ainsi que guidé par la rancœur mais aussi la peine, Agni, ressemblant désormais à une torche humaine mais qui a appris à contrôler sa douleur physique et les flammes, des années plus tard, décide de se venger de celui qui lui a tout pris.

Fire Punch

Fire Punch T.1 – FIRE PUNCH © 2016 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

Fire Punch propose quand même un pitch assez intéressant : l’idée de ce héros totalement en flamme peut déjà sembler surréaliste mais l’univers baignant dans un registre quelque peu fantastique, on peut l’accepter. Par ailleurs, le thème principal reste la vengeance. Certes, cela ne pourra pas sembler si novateur car la vengeance a fréquemment été utilisée dans l’univers du manga. Mais c’est la manière dont celle-ci est scénarisée qui importe essentiellement. Fire Punch a le mérite de frapper fort (au sens propre du terme) mais m’a paru, à certains moments, un peu maladroit.

Toutefois, j’ai bien apprécié l’univers. L’introduction s’avère efficace et on s’immerge plutôt bien dans l’ambiance glaciale et sombre. Il faut dire que le côté « post-apocalyptique » a de quoi intriguer. Mais surtout, on a l’impression que cet aspect neigeux est sans fin renforçant cette sensation de dureté. Il est aisé de comprendre combien la vie est rude pour les habitants et c’est notamment bien dépeint avec Agni et Luna. Les deux entretiennent une relation très forte et se sont créé leur confort. Tous deux apparaissent comme la petite part de douceur qui fait opposition avec le contexte très dur. Mais malgré tout, on ne peut s’empêcher de ressentir un malaise quand on apprend comment les habitants du village survivent. J’ai pensé que le mangaka essayait d’introduire de manière voilée un débat. Quand on n’a plus rien, jusqu’où peut-on aller ? Peut-on blâmer des hommes vivant dans un tel contexte et un tel climat ? Je crois que tout cela suscite vraiment réflexion. D’ailleurs, le débat est présent même chez certains villageois puisqu’il y a ceux qui acceptent le don d’Agni et ceux qui le rejettent. En ce qui me concerne, je ne m’attendais pas à voir cette notion de cannibalisme mais l’ambiance installée pourrait parvenir à justifier cet état. Le problème, c’est que sans doute de manière implicite, le mangaka nous montre comment une société se dégrade par la force des choses et quand on lit la suite, on a clairement la sensation la violence prend de plus en plus de terrain jusqu’à atteindre son paroxysme. Il reste que malgré l’aspect dérangeant ou justifiable de ce début de volume, on est raisonnablement en droit de penser que seul le lecteur peut se faire son propre avis.

Fire Punch

Fire Punch T.1 –

Ensuite, l’histoire de vengeance est quand même bien détaillée. Le premier chapitre prend réellement le temps de tout planter mais j’ai quand même trouvé qu’il y avait des précipitations dans la démarche. Bien sûr, on peut parfaitement comprendre les raisons d’Agni mais j’ai trouvé que l’ensemble s’enchaînait trop vite. Par ailleurs, un autre point m’a interpellée, c’est qu’on reste encore assez vague sur l’ensemble des motivations. Agni, on sait pourquoi il agit comme cela mais si je prends Doma, je reste encore un peu perplexe et j’espère que la suite parviendra à donner plus d’éléments sur cet homme qui ne paraît pas connaître la notion d’humanité. Si l’idée de l’homme/torche humaine s’avère originale, il y a un autre aspect qui donne à Fire Punch ce côté très brutal. C’est le fait que le titre paraît sans concession. Pour ma part, j’ai trouvé qu’on ne nous épargnait rien. On part sur un côté touchant avec Agni et Luna pour ensuite aller vers une escalade de la violence. Ne serait-ce que la scène du massacre, elle a de quoi retourner quand même. Pour autant, je ne peux pas dire que ce soit de la violence pour surenchérir de la violence mais plutôt de la violence pour servir l’action et la suite tend à le prouver avec des passages totalement inhumains et plus que dérangeants. Tout cela permet toutefois de suivre avec intérêt la quête d’Agni car on se demande s’il parviendra à ses fins. Son périple passera notamment par des rencontres dont celle avec le jeune Sun, personnage un peu simplet mais plein de bonnes intentions. Mais j’ai eu un peu de mal avec le cheminement narratif parce qu’à un moment, on a l’impression de suivre un peu deux récits : la vengeance d’Agni et l’autre pan où on découvre les pauvres mésaventures de Sun. Je pense que l’ensemble forme un lien mais il est vrai que j’aurais aimé que la cohérence soit plus explicite car pour l’instant, j’ai un peu de mal à visualiser. Et c’est peut-être pour cette raison que je me suis dit à la fin du volume que le récit devrait aller très vite.

Malgré l’effet de suspense que le mangaka parvient parfaitement à insérer (certains moments sont assez bluffants tant on ne s’y attend pas), il reste que je suis un peu sur ma faim. J’aurais aimé être plus embarquée mais je n’ai pas pu m’empêcher de me dire qu’il y avait des manques. J’aime bien l’idée de présenter un monde où l’inhumanité semble fonder presque tous les personnages. Je les ai trouvés pour une bonne partie cruels mais est-ce que cela n’est pas lié à ce qu’ils vivent ? Pour le moment, je n’en ai aucune idée. Mais parfois, j’ai trouvé que certaines réactions étaient un peu surréalistes. Et je ne sais pas si cela fait partie de la volonté du mangaka. C’est là que Fire Punch peut être le plus intrigant pour moi. Par ailleurs, je n’ai pas toujours été convaincue par le fait que la colère d’Agni pouvait lui mettre de tuer n’importe qui. Je pense que cela est un peu trop simpliste même si après, ce n’est pas si dérangeant pour la linéarité narrative.

Fire Punch

Fire Punch T.1 – FIRE PUNCH © 2016 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

J’espère toutefois que le mangaka prendra le temps de mieux étoffer l’univers autour des élus ou même autour de cette sorcière de glace car on ne peut pas dire que des éléments filtrent.

Il n’en demeure pas moins que la dualité présente dans Fire Punch est intéressante. J’aime beaucoup cette présentation d’un lieu hostile où tout est soumis quasiment au froid et qui va s’opposer au feu d’Agni. Et peut-être quelque part, de manière plus symbolique montrer les deux aspects qui sous-tendent ce personnage : meurtri au plus profond de lui-même, arborant une certaine distance glaciale mais condamné à n’être qu’un être du feu.

Du côté des dessins, je ne me suis pas sentie séduite. Je trouve qu’ils manquent un peu d’élégance même si l’ambiance est assez bien retranscrite. Le chara-design des personnages paraît constamment dégager des expressions figées comme si la solennité l’emportait sur le reste. Hormis Sun qui détonne un peu dans le cadre par une espèce de « fraîcheur » permanente, l’ensemble manque peut-être de cette même luminosité. Toutefois, cela colle à l’atmosphère. Quant à l’édition de Kazé, elle est d’un format standard en ce qui concerne les seinen. Un travail tout à fait satisfaisant.

Pour conclure, je dirais que Fire Punch présente de bonnes choses et on est désireux de savoir comment cela va se poursuivre. Si le pitch paraît dans le fond classique, l’originalité survient grâce au « héros ». Néanmoins, j’attends un peu plus et j’espère que le mangaka parviendra à bien gérer les rebondissements qu’il propose.

Avis réalisé grâce au service presse des éditions Kazé Manga que l’on remercie.

Informations :

Titre VO : ファイアパンチ
Titre traduit : Fire Punch
Genres : seinen, drame, fantastique, thriller
Nombre de tomes VF/VO : 4/8 (En cours/Terminé)
Auteur : FUJIMOTO Tatsuki
Édition VF : Kazé
Prix : 7,99€

Extrait en ligne : Fire Punch T.1 | Mini-Site : Fire Punch

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s