Card Captor Sakura – Clear card arc T.1 : A la recherche des mystérieuses Clear Cards!

Card Captor Sakura - Clear Card Arc

Card Captor Sakura – Clear Card Arc T.1 – Card Captor Sakura © 2015 CLAMP • ShigatsuTsuitachi CO., LTD. / Kodansha Ltd.

L’une des œuvres les plus connues de l’univers CLAMP refait son retour en France. Après vingt ans, on retrouve donc la fillette la plus appréciée sans doute des CLAMP. Un titre réellement attendu. Et c’est cet automne que l’on a pu découvrir la nouvelle aventure de la plus célèbre des Magical Girls.

Résumé :

C’est le mois d’avril, les cerisiers sont en fleur et Sakura entame son année de cinquième. Tout semble se passer pour le mieux : Shaolan est de retour comme promis et fréquente le même collège ! Mais une nuit, elle fait un rêve étrange… À son réveil, toutes ses cartes sont devenues transparentes et inutilisables ! Guidée par une clef apparue en rêve, Sakura est sur le point de débuter une nouvelle aventure !

Source : Pika

Avis :

« Lorsque toutes les cartes seront réunies, ce ne sera pas la fin mais le début… Le début de la fin »

A-t-on réellement besoin de présenter Card Captor Sakura ? Je me pose la question tant le titre a conquis de nombreuses générations. La série fut publiée entre les années 1996 à 2000 et compte douze volumes dans l’édition simple et six dans l’édition double proposée par les éditions Pika. Outre un succès en manga, le titre a aussi acquis sa notoriété grâce à une adaptation en anime. Je me souviens parfaitement que je regardais l’anime à la télévision plus jeune. Mais plus loin, peu importe l’âge car je considère que Card Captor Sakura peut toucher un très large public. Quand les CLAMP ont annoncé le retour de la célèbre fillette, j’ai été ravie. Même si j’ai pu lire certaines critiques qui disaient que c’était pour surfer sur l’un des titres les plus connus de CLAMP. Honnêtement, je ne sais pas réellement. Je pense qu’il y a surtout une envie de prolonger un récit qui a touché un grand nombre de personnes même si je reconnais que Card Captor Sakura avait une conclusion relativement satisfaisante (bien qu’un peu triste pour Shaolan et Sakura pour les plus romantiques…). Il n’en demeure pas moins que j’ai passé un très bon moment à la lecture de ce premier volume qui est la suite directe de Card Captor Sakura.

Card Captor Sakura - Clear Card Arc

Card Captor Sakura – Clear Card Arc T.1 – Card Captor Sakura © 2015 CLAMP • ShigatsuTsuitachi CO., LTD. / Kodansha Ltd.

Sakura avait donc récupérer toutes les Clow Cards et ses péripéties semblaient bien achevées. On la retrouve qui rentre en 5e au collège Tomoeda. Qu’elle n’est pas sa surprise de découvrir que Shaolan est de retour au Japon et qu’il va suivre sa scolarité dans le même établissement qu’elle. Mais la jeune fille est aussi confrontée depuis quelque temps à d’étranges rêves où elle voit un individu mystérieux entouré de cartes transparentes. Un rêve qui n’en est pas réellement un puisqu’elle constate à son réveil que ses cartes sont devenues transparentes. Que s’est-il passé ? Est-ce que la mystérieuse clef qu’elle a reçue en rêve serait une piste ? Qui est ce mystérieux personnage qui apparaît dans ses rêves ? Une nouvelle quête se profile pour notre jeune héroïne.

« Désormais, rien ne nous séparera plus! » (Sakura) – Tome 1

Autant le dire, malgré quelques petits couacs ou facilités (la façon dont Shaolan apparaît devant Sakura a quand même quelque chose d’un peu abrupt et pas très bien amené), on ne peut s’empêcher d’éprouver un plaisir indicible à la lecture du titre. Pour moi, il est d’autant plus appréciable qu’il y a quand même un côté nostalgique à se plonger dans un titre tant d’années après la fin de la première aventure. Même s’il y a un côté lié aux émotions de retrouver le titre, on est aussi en droit d’éprouver certaines appréhensions en se demandant si la suite sera à la hauteur. Mais déjà, une chose rassure, c’est qu’il s’agit d’une vraie suite. On ne voit pas quelques années se passer mais tout au plus quelques mois. On comprend donc bien que c’est quasiment comme un nouvel arc. Ensuite, même si j’ai regretté cette façon d’introduire Shaolan, il reste que cela est aussi une annonce d’une nouvelle aventure. Puis plus loin, ce qui fait le charme de Card Captor Sakura, c’est aussi le fait que l’on va nécessairement retrouver un univers qui nous a émerveillés et de ce point de vue, je trouve que les CLAMP n’ont rien perdu de leur patte pour accrocher. Ainsi, le côté merveilleux associé à un récit où le registre n’a pas changé d’un iota font merveille. Je pense réellement qu’il y a un souci de fidélité de la part des CLAMP même si certains sont assez critiques (oui, parce que j’ai quand même lu des commentaires négatifs sur cette suite). En outre, comme on revoit les personnages de l’univers, on a également la sensation de retrouver ce qui fonde le titre avec des caractères bien particuliers quand on voit les « célèbres » disputes entre Sakura et Tôya toujours aussi taquin, l’exubérance de Tomoyo qui reste toujours fidèle à son envie de tout filmer ou encore Yukito et Eriol.

« Toutes les cartes étaient devenues transparentes. » (Kélo) – Tome 1

Quant aux retrouvailles entre Sakura et Shaolan, les mangaka n‘en font pas quelque chose d’énorme préférant miser sur une subtilité où sans trop en dire, on comprend parfaitement les émois entre les deux.

Card Captor Sakura - Clear card arc

Card Captor Sakura – Clear card arc T.1 – Card Captor Sakura © 2015 CLAMP • ShigatsuTsuitachi CO., LTD. / Kodansha Ltd.

Bien évidemment, on n’en oublie pas cette nouvelle intrigue qui se met en place progressivement. Il n’y a pas de réelles surprises dans la façon de procéder : un scénario qui intervient à travers les rêves de l’héroïne, un sceptre magique qui survient et de nouvelles cartes également. Rien de bien novateur mais on sait que les CLAMP parviennent fréquemment à étoffer leur univers. Ne serait-ce que l’apparition du personnage mystérieux dont rien ne filtre pour le moment, permet de capter l’attention. On notera également qu’il est assez troublant de faire de Shaolan un personnage presque suspect dans ce premier tome : que cache le jeune garçon ? Tout comme Eriol ne paraît pas tout dire à Sakura lors de leurs conversations téléphoniques. Quelque part, il y a quelque chose d’intéressant dans le fait d’apporter une dimension troublante à ces deux personnages. Mais de là à penser qu’ils pourraient être des freins à Sakura, je ne le pense pas. J’ai encore plus hâte de découvrir ce que les mangakas ont réservé.

« Ça fait un moment que tu ne te montres plus Nadeshiko. Je me demande si c’est bon signe ou si au contraire… » (Fujitaka Kinomoto) – Tome 1

Là où on note également un respect à la fidélité de l’univers, c’est dans la traduction qui a été réalisée. Peut-être que certains seront un peu déroutés par certaines expressions s’ils ne sont pas totalement coutumiers du texte de l’origine, mais pour ma part, voir des « woééé », « pitchoune » ou encore le parler de Kélo qui est assez atypique m’a plutôt ravie. Il faut donc saluer les efforts de la traductrice tout comme de Pika pour rester très proche du texte à l’époque. Un travail efficace et soigné.

Card Captor Sakura - Clear Card Arc

Card Captor Sakura – Clear card arc T.1 – Card Captor Sakura © 2015 CLAMP • ShigatsuTsuitachi CO., LTD. / Kodansha Ltd.

Visuellement, je crois que tout le monde peut convenir que le style graphique des CLAMP a connu une certaine évolution. On a vu les traits changer pour devenir (mais ce n’est peut-être que mon sentiment), un peu plus épais.  Cela n’est pas si dérangeant pour ma part, j’ai quand même bien retrouvé les personnages dans leurs apparences et on appréciera la pointe de maturité donnée pour montrer que les personnages avaient quand même grandi quelque peu. Par ailleurs, il y a quand même des passages fidèles à la première série ne serait-ce que Shaolan et sa peluche ou la façon bien caractéristique de Sakura de quitter son domicile. L’édition de Pika est assez saisissante tant on voit la volonté de rester très fidèle à la publication d’origine. Faites une comparaison avec les autres volumes (si vous les avez toujours^^) et vous verrez combien la ressemblance est proche. Le papier demeure équivalent également. L’éditeur a donc tout misé sur la fidélité et on lui en est gré.

En conclusion, on peut difficilement cacher la joie à la lecture de ce volume qui reste, malgré tout, une grosse introduction. Mais celle-ci fait ressortir tant de nostalgie qu’on lui passe ce côté un peu simple. Par ailleurs, je trouve que la transition entre la première série et la nouvelle est parfaitement réalisée. Les bases sont posées simplement mais donnent envie de se plonger rapidement dans la suite. Et si jamais vous ne connaissez pas encore Card Captor Sakura, je ne saurais que trop vous recommander de lire l’édition double toujours disponible chez l’éditeur.

Informations :

Titre VO : カードキャプターさくら クリアカード編
Titre traduit : Card Captor Sakura – Clear Card Hen
Genres : shôjo, romance, comédie, aventure, fantastique
Nombre de tomes VF/VO : 1/3 (En cours)
Auteur : CLAMP
Édition VF : Pika
Prix : 6,95€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s