Kokoro Button T.1 : Attrape-moi si tu peux…

Kokoro Button

Kokoro Button T.1 – Kokoru Button © Maki USAMI / Shogakukan Inc.

C’est en 2012 que l’on a pu découvrir en France la série Kokoro Button de la très prolifique Maki Usami. Cette dernière est l’une des mangakas phares de l’éditeur Soleil Manga. Bien que simple, Kokoro Button est une série que l’on prend plaisir à lire. Ce premier volume est surtout de découvrir la naïve Nina et l’espiègle Koga.

Résumé :

Kasuga Nina est tombée amoureuse de l’élève le plus courtisé de son lycée. Doué et prévenant, Koga attire l’attention de tous. Touché par la naïveté et l’innocence de la jeune fille, il accepte de sortir avec elle, mais tient à la prévenir que ce qu’elle voit n’est pas forcément la réalité.Elle découvre ainsi une autre facette du jeune homme, particulièrement taquin et joueur. Ne risque-t-elle pas de souffrir aux côtés d’un tel garçon ?

Source : Soleil Manga.

Avis :

J’ai vraiment passé un bon moment en lisant cette histoire que je trouve toute mignonne avec des personnages très attachants.

Nina est en première année de lycée. Un jour qu’elle se retrouve confrontée à des difficultés, la jeune fille est aidée par un jeune garçon. Elle apprend que celui-ci fait partie d’une classe spéciale dans le lycée (comme une classe de surdoués en quelque sorte). Nourrissant des sentiments pour le garçon, elle choisit de très vite se confesser, mais voilà que ce dernier dit ne pas être intéressé par les histoires d’amour. Nina lui dit alors qu’ils peuvent sortir ensemble pour faire un essai. Intrigué par l’idée, Koga accepte de sortir avec elle. Nina espère ainsi le faire tomber amoureux d’elle, mais la route semble bien compliquée.

Kokoro Button

Kokoro Button T.1 – Kokoru Button © Maki USAMI / Shogakukan Inc.

Cette histoire est vraiment touchante. Pourtant, elle use de pas mal de codes bien connus des shôjo, mais il y a tout de même une certaine fraîcheur qui fait qu’on lit l’histoire avec beaucoup de plaisir. Là où l’histoire est assez intéressante, c’est que pour Nina, sortir avec Koga est vraiment inespéré. De ce fait, la jeune fille multiplie les occasions de se rapprocher de lui. J’aime beaucoup le contraste qu’on voit entre ses espoirs et ce qui se passe réellement, parce que c’est assez comique en fait. La jeune fille espère bien que cet « essai » permettra qu’il devienne un vrai couple. Mais souvent, elle se révèle maladroite bien que toujours très mignonne dans ce qu’elle tente. Au fond, on ne sait pas trop quoi penser du couple car il faut l’avouer, Koga semble souvent la taquiner si bien qu’il est difficile de démêler ce qui est vrai ou non. Mais je dois avouer que j’ai souvent rigolé de ses taquineries, même si pour Nina, c’est parfois difficile à vivre. En outre, plusieurs évènements extérieurs semblent être contre Nina : sa jeune sœur, une camarade de classe de Koga, un ancien béguin de Nina. Mais le dernier point est vraiment pas mal, parce qu’il a amené une dimension à laquelle je ne m’attendais pas. Ce que je veux dire, c’est qu’on ne sait jamais ce que pense Koga. On le voit souvent avoir un sourire assez imperturbable et on ne sait pas s’il peut être vexé ou bien joyeux. Mais lorsque j’ai lu le chapitre 3, on découvre un point qui laisse réellement dans le trouble et on se demande si dans le fond Koga aime Nina lorsque Tamahiro (l’ancien béguin de Nina) arrive. Quoi qu’il en soit, la narration est plutôt fluide, on lit les chapitres avec une facilité déconcertante alors que l’histoire n’est pas si novatrice en soi. Le fait qu’on ait en grande majeure partie le point de vue de Nina rend l’histoire plus touchante. Ses réactions sont drôles et ses moments de panique la rendent très adorable paradoxalement. Je pense néanmoins que les plus réfractaires pourraient être agacés par son comportement.

Kokoro Button

Kokoro Button T.1 – Kokoru Button © Maki USAMI / Shogakukan Inc.

Concernant les personnages, j’ai retrouvé en Nina, les traits des héroïnes de Maki Usami : un peu naïve, mais avec une volonté à toute épreuve et une envie de bien faire. Elle donne vraiment de sa personne, quitte à pousser ses limites. Elle apporte incontestablement beaucoup de dynamisme à l’histoire et comme elle contraste avec Koga, leur couple est inévitablement étonnant. Quant à ce dernier, c’est un vrai mystère. On n’apprend pas grand-chose le concernant. On a vraiment la sensation d’’être face à une énigme. Rien ne filtre de ses émotions. On le voit parfois perturbé par certaines choses, mais à savoir ce qu’il pense au fond relève du mystère. Il faut avouer que c’est un personnage qui indubitablement donne envie de lire l’histoire. Le possible duel qui s’annonce entre Tamahiro et lui risque peut-être de changer cet aspect.

Visuellement, c’est un dessin plutôt léger et typique shôjo. Appréciable en somme. Maki Usami essaie essentiellement de faire véhiculer les émotions de son héroïne. Les couvertures des éditions Soleil Manga se démarquent par leur toucher agréable.

Ce premier tome a encore du mal à bien trouver son équilibre mais on se laisse séduire par cette narration simple et par le caractère de l’héroïne : s’il est vrai qu’elle est naïve, on ne peut lui enlever sa détermination (ce qui lui vaut toutefois de souvent se retrouver dans des situations cocasses). La suite au prochain volume !

Informations :

Titre VO : ココロ・ボタン | Kokoro Botan
Titre VF : Kokoro Button
Genres : shôjo, romance, tranche-de-vie, school life, comédie
Nombre de tomes VF/VO : 12 (Terminé)
Auteur : USAMI Maki
Édition VF : Soleil Manga
Prix : 6,99€

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s