Overlord T.1 : A la conquête du monde

overlord-1-taifu

Overlord – Tome 1 © Miyama Hugin 2014 / Kadokawa Shoten

Ayant vu l’anime auparavant, ce premier tome d’Overlord n’a donc pas été une surprise pour moi. J’ai tout autant apprécié mais j’ai eu un sentiment de rapidité que l’anime ne m’avait pas procuré.

Résumé :

Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre MMORPG à succès est sur le point de fermer. Momonga, nécromancien mort vivant de niveau 100, chef de la puissante guilde « Ainz Ooal Gown », attend seul l’arrêt du jeu. Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga ne se déconnecte pas et les personnages non jouables se retrouvent dotés dune conscience. Prisonnier d’un monde inconnu, notre seigneur maléfique va partir à la recherche d’un nouveau but à son existence et prendre la décision de conquérir ce nouvel univers tout en y laissant son empreinte…

Source : manga-news

Avis :

Il n’est plus très rare de trouver des séries dont l’histoire nous fait suivre des héros qui se retrouvent coincés dans un MMORPG (Sword Art Online, Log Horizon…). On pourrait donc comparer Overlord à ces derniers, mais l’univers possède son propre charme.

Momonga (on ne connait jamais son véritable prénom) est le dernier joueur présent de la guilde Ainz Ooal Gown, une des dix meilleures guildes du MMORPG Yggdrasil. Tous ont décidé de se consacrer à leur vie personnelle. C’est donc quasiment seul qu’il passe le dernier jour du jeu. Mais au moment de la fermeture, rien ne se passe et Momonga comprend très vite qu’il est bloqué dans l’univers d’Yggdrasil. Mais contrairement aux héros de Sword Art Online par exemple, celui d‘Overlord ne panique pas et prend très vite en main les choses. Après avoir fait un état des lieux et compris que finalement il se trouvait dans un univers similaire à Yggdrasil mais que ce n’était pas ce dernier, Momonga décide de partir à la conquête de ce nouveau monde.

Dans ce premier tome, l’auteur pose les bases du seinen d’aventure plutôt classique. Dans un premier temps, on nous présente de façon plutôt rapide les vassaux de Momonga qui sont les gardiens de la tombe de Nazarick : Shalltear, Cocytus, Aura, Mare, Demiurge, Albedo et Sebas, sorte de majordome. Et très rapidement, on part à la découverte de ce nouveau monde dans lequel s’est retrouvé notre héros ou plutôt anti-héros dans un premier temps. En effet, lorsque Momonga voit qu’un village se fait attaquer et les villageois massacrés, il décide tout d’abord de ne pas réagir, se faisant comme submergé par son avatar de squelette qui est désormais son nouveau corps. Mais, en revenant à sa nature d’être humain, il finit par venir en aide au village. Ainsi, nous découvrons que dans ce monde, il existe une secte servant la théocratie de Slane dont il me tarde d’en découvrir plus, car celle-ci semble jouer un rôle important dans l’histoire.

Overlord

Overlord – T.1 © Miyama Hugin 2014 by Kadokawa Shoten

J’ai beaucoup apprécié les petites explications concernant par exemple Yggdrasil : les objets, les sorts, etc… à chaque fin de chapitre. Cela nous permet d’avoir une bonne compréhension de l’univers d’Overlord, mais aussi une meilleure immersion dans celui-ci.

Côté personnages, nous voyons pour l’instant que chacun des vassaux de Momonga possède une personnalité haute en couleur. Quant à notre protagoniste principal, comme dit précédemment, le fait que son nouveau corps soit un squelette semble avoir complètement annihilé sa personnalité de base. A voir donc comment celui-ci va évoluer.

Graphiquement, je trouve les détails assez impressionnants. Les traits sont nets, mais j’ai parfois eu du mal à me retrouver dans les scènes de combat. L’édition est bonne quoiqu’un peu trop sombre à mon goût, mais cela permet aussi d’accentuer l’ambiance plutôt « dark » de la série.

Un premier tome qui pose donc les bases d’un seinen d’aventure qui semble, certes, classique, mais qui peut s’avérer intéressant par la suite.

Informations :

Titre VO : オ-バ-ロ-ド
Titre original : Overlord
Genres : Seinen, aventure, fantastique, comédie, action
Nombre de tomes VF/VO : 4/5 (En cours)
Auteurs : Miyama Hugin (dessin), Maruyama Kugane & Oshio Satoshi (scénario)
Édition VF : Ototo Manga
Prix : 7,99€

Extrait en ligne : Overlord T.1

Merci aux éditions Ototo pour ce SP !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s