Cinq bonnes raisons de licencier Kyô no Kira-Kun!

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun – Tome 1 © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

Kyô no Kira-Kun… Je ne sais pas depuis quand je milite pour la licence de ce titre. Je l’ai découvert en 2012… Le titre est terminé depuis 2014 mais toujours aucune annonce de licence snif ! Donc, je vous propose cinq bonnes raisons de licencier Kyô no Kira-Kun. En espérant que cela vous plaise 😉

Résumé :

Bien qu’ils soient voisins, Nino et Kira n’ont aucun contact. Le seul compagnon de Nino est un perroquet, ce qui lui vaut d’être affublée du surnom de « Bird Girl ». Kira est le garçon le plus populaire du lycée Cela va changer lorsque Nino va découvrir le secret de Kira. Sa vie va changer du tout au tout la rendant plus intéressante. D’une amitié hésitante va se construire quelque chose de beaucoup plus grand entre eux.

Source : Heyden.

1) Une histoire sortant de l’ordinaire.

Kyô no Kira-Kun a la particularité de toucher à plusieurs aspects. En effet, on retrouve une petite touche de fantastique de manière assez surprenante d’ailleurs car le manga a une dimension tranche-de-vie/school life. Mais le titre a surtout cette capacité à aborder le drame sans trop en faire. C’est amené sans qu’on ne s’y attende. En outre, Kyô no Kira-Kun de manière un peu plus voilée sans doute traite également des exclusions. Nino apparaît comme une jeune fille en marge de sa classe, presque inadaptée à ce qui se déroule d’ailleurs. C’est pour cela que sa rencontre avec Kira s’avère également intéressante. Petit à petit, elle se réintègre au milieu scolaire et peut-être plus loin au milieu social.

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

2) Du drame jamais trop poussé.

Comme dit dans le premier point, Kyô no Kira-Kun traite d’un sujet assez sensible. Il est difficile de trop en dire car le dévoiler, c’est comme si je vous « spoilais ». En outre, c’est quand même là que tout réside l’intérêt du manga car on en vient à se poser des questions sur le devenir des personnages notamment de Kira. Comment les choses vont s’orienter en sachant son secret ? La mangaka dévoile les choses au fur et à mesure mais elle a l’intelligence de ne jamais surenchérir dans le pathos. Bien sûr, on ne peut pas éviter d’éprouver une immense peine, du chagrin, etc. Mais cela est surtout lié à notre sensibilité. Pour ma part, j’ai été incroyablement touchée par ce que vivent les personnages. Et je doute qu’on puisse y rester insensible.

3) Une romance qui se construit au fur et à mesure.

La romance dans Kyô no Kira-Kun est sublime. C’est encore un autre point fort du manga. Tout se fait dans la subtilité et la logique également. Ainsi, les deux personnages principaux ne sont pas dans le déballage de sentiments d’autant plus qu’au départ, ils n’ont aucune conscience des sentiments. Dans un premier temps, on va d’abord voir comment une amitié va se nouer.

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

La proximité entre Nino et Kira est aussi liée au fait qu’ils sont voisins mais étrangement ils n’ont jamais eu aucun contact. Le concours de circonstance les amenant à se rencontrer s’avère assez comique. Et d’ailleurs, c’est cela que j’apprécie aussi dans le titre : malgré le drame, il y a toujours des touches comiques. On ne peut s’empêcher de s’amuser face aux réactions des personnages ou aux interventions du « maître » de Nino. Là encore, c’est avec beaucoup de pertinence que la romance est amenée et la prise de conscience se fait avec de la délicatesse.

4) Des personnages truculents.

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun – Kira © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

Participant également au comique du manga, ce sont les personnages. C’est étrange à dire mais on s’étonne des caractères parfois expansifs des personnages au vu de ce qui se joue. Certes, Nino apparaît au départ comme la fille rejetée, incomprise, solitaire et qui s’est renfermée pour ne parler qu’avec son perroquet. Mais on la découvre un peu plus au fur et à mesure des chapitres. Elle se révèle pour dévoiler des pans qu’on ne lui soupçonnait pas.

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun – Nino © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

Là où on voyait un Kira beau gosse aimant à s’amuser avec les filles, on finit par découvrir un jeune homme d’une grande sensibilité. D’apparence froide, on comprend que son secret lui pèse et que dans le fond, il voudrait simplement être comme tout le monde. C’est le personnage que j’ai le plus apprécié car sa façade est finalement touchante. On a également Rei et Yabe qui viennent compléter le noyau amical. Ces personnages sont souvent amusants : Rei par sa gloutonnerie sans fin et Yabe par son manque de calme. J’ajoute également que les parents de Nino s’avèrent très amusants. Une belle galerie de personnages attachants.

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun – Tome 9 © by MIKIMOTO Rin / Kôdansha

5) Une série terminée depuis… 2014 !!!

Déjà trois ans que la série est achevée et malgré les rumeurs de licence : rien ! Alors, je ne sais pas ce qu’il faut de plus aux éditeurs mais je pense qu’ils passent à côté de quelque chose. Kyô no Kira-Kun peut en plus se targuer d’avoir été adapté en film live et d’avoir eu un certain succès au Japon. Comme j’aime à le répéter, on a plus confiance quand un titre est déjà terminé au Japon. Une autre bonne raison pour que le titre arrive enfin en France !

Kyô no Kira-Kun

Kyô no Kira-Kun – Film live

Informations :

Titre VO : きょうのキラ君
Titre traduit : Kyô no Kira-Kun
Genres : shôjo, romance, tranche-de-vie, school life, drame, fantastique
Nombre de tomes VO  : 9 (Terminé)
Auteur : MIKIMOTO Rin
Édition VO : Kôdansha
Magazine de prépublication : Bessatsu Friend

3 réflexions sur “Cinq bonnes raisons de licencier Kyô no Kira-Kun!

    • heyden17 dit :

      Bonjour,
      Oui, il y a beaucoup de rumeurs sur une licence potentielle concernant ce titre. Je les ai vues à de nombreuses reprises mais toujours rien d’officiel pour le moment… J’y crois en tout cas ^_^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s