Platinum End T.1 : Franchir ou non la frontière?

Platinum End - Tome 1

Platinum End – Tome 1 PLATINUM END © 2015 by Tsugumi Ohba, Takeshi Obata / SHUEISHA Inc.

Doit-on encore présenter le célèbre duo Tsugumi Ohba et Takeshi Obata ? Je pense que même sans avoir lu Death Note, les « mangaphiles » connaissent ces deux mangakas. Après l’énorme succès de Death Note mais également celui de Bakuman, on retrouve les deux auteurs pour un titre plein d’ambition et dont le premier volume tient ses promesses.

Résumé :

Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, est sauvé par un ange alors qu’il tente de se suicider. Mais cette rencontre fatidique pourrait bien le plonger dans un désespoir plus profond encore… Takeshi OBATA et Tsugumi OHBA nous livrent un thriller sombre mettant en scène anges et humains autour d’un thème qui leur est cher : la frontière délicate entre le Bien et le Mal.

Source : Kazé.

Avis :

J’ai particulièrement apprécié Death Note (même si la fin était un poil décevante) mais également Bakuman qui avait une dimension plus « tranche-de-vie » tout en restant très appréciable pour autant. Aussi, j’avais hâte de découvrir ce nouveau titre qui semblait presque être un pendant à Death Note (ne serait-ce que pour le thème manichéen).

« J’aurais bien voulu être heureux mais… » (Mirai) – Tome 1

On fait donc la rencontre de Mirai Kakehashi, un prénom qui devrait avoir une connotation positive (puisqu’il signifie « futur, avenir » en japonais) et pourtant, on le rencontre dans une bien triste situation : le jeune homme a décidé d’en finir avec la vie. Il s’estime bon à rien. C’est donc sur le toit d’un immeuble qu’il se résigne à en finir. Sauf que lors de sa chute, un évènement assez inattendu va se produire : il va être sauvé par un ange nommé Nasse. Celui-ci lui propose un autre choix : la promesse d’une vie meilleure et de pouvoirs incroyables sauf que Mirai va comprendre par la suite qu’il s’est engagé dans une véritable compétition mortelle entre anges et humains.

Platinum End - Tome 1

Platinum End – T.1 PLATINUM END © 2015 by Tsugumi Ohba, Takeshi Obata / SHUEISHA Inc.

Autant le dire, l’ambiance se veut assez sombre et rappelle assez rapidement celle mise en place dans Death Note d’autant qu’à l’instar d’un Light qui fait la rencontre d’un Ryûk, ici, on a Mirai qui fait la rencontre d’une autre créature fantastique. On ne peut pas dire que ce postulat soit si original mais ce sont les divers éléments que l’on va apprendre qui vont apporter toute la richesse de ce premier volume.

Dans un premier temps, on va donc faire la connaissance de Mirai : adolescent mal dans sa peau se sentant inutile sans que l’on sache réellement pourquoi. Il faut bien avouer qu’il a tout de l’anti-héros : rien ne le prédispose à s’engager dans ce qui l’attend. Le personnage passe son temps à ruminer et à voir sa vie comme une souffrance perpétuelle. Pour moi, il me semble complètement blasé par la vie et même si son apparence physique paraît refléter cet état. Toutefois, cet état ne demeure pas et l’acquisition des nouveaux pouvoirs du jeune garçon va notamment lui permettre de voir les choses un peu différemment. En outre, on découvre également quelques pans du passé de Mirai qui peuvent permettre d’éclairer davantage sa personnalité. Je pense que tout cela devrait être approfondi par la suite (du moins, je l’espère). Tout cela devrait dans tous les cas permettre au personnage de se donner un objectif et notamment d’accomplir un vœu cher à sa mère…

Platinum End - Tome 1

Platinum End – T.1 PLATINUM END © 2015 by Tsugumi Ohba, Takeshi Obata / SHUEISHA Inc.

On ne peut s’empêcher de penser en lisant Platinum End qu’il y a parfois une vague ressemblance avec Mirai Nikki. J’ai trouvé le principe des treize élus assez similaire : l’un d’eux sera le nouveau Dieu et il remplacera l’actuel Dieu qui est sur son déclin. Après, je pense que les tournures devraient être bien différentes. Déjà, les anges présents devraient avoir un rôle prépondérant. Dans ce volume, on apprend déjà qu’il y a trois catégories : les anges suprêmes puis les rangs A et les rangs B. Ce qui paraît surprenant, c’est de savoir que les anges ne sont pas égaux. J’ai trouvé cet aspect assez intéressant car on se doute que cela va participer à la tension de cette compétition. Ensuite, on apprend également que les anges peuvent avoir des promotions ou peuvent être rétrogradés. Là encore, les auteurs esquissent assez bien les idées car à nouveau, difficile de ne pas penser que cela pourrait amener davantage de rebondissements pour la suite. Ensuite, on a une espèce de catégorisation des pouvoirs : lancer la flèche rouge permet de rendre la cible amoureux(se) pendant trente-trois jours (je me suis interrogé sur ce nombre si précis de jours…), les ailes permettent un déplacement très rapide si bien qu’il est invisible pour le commun des mortels et enfin, le plus dramatique sans doute, les flèches blanches tuent directement la cible une fois qu’elle est touchée. En dévoilant ces pouvoirs, c’est aussi l’occasion de découvrir d’autres personnages qui ont également un ange à leurs côtés. Certains utilisent clairement leurs pouvoirs à des fins assez futiles : le « super héros », celui qui ne fait que coucher avec des filles, etc…

« Et c’est pour ça que moi, l’ange suprême, je vais te donner de l’espoir. » (Nasse) – Tome 1

Les auteurs ne semblent pas avoir encore tout montré mais cette première approche paraît bien réductrice au départ voire un peu cliché quand même. Néanmoins, je pense que tout cela devrait être bien mieux exploité. Les pouvoirs pourraient offrir de nombreuses pistes : le simple fait que les personnages possédant les pouvoirs soient des personnes ayant été « déçues » par la vie est déjà un point intéressant.

Platinum End - Tome 1

Platinum End – T.1 PLATINUM END © 2015 by Tsugumi Ohba, Takeshi Obata / SHUEISHA Inc.

Là où le personnage de Mirai paraît déjà à part, c’est qu’il veut éviter les drames : pour lui, le bonheur se résume à la simplicité. Investi de cette nouvelle mission ayant pour ancrage le souhait de sa mère, le personnage ne souhaite ni tuer ou faire preuve d’ambition. Mais on se doute bien que cette compétition ne le laissera pas avec ces nobles idées. Il suffit de voir la dernière page et ce que fait « l’élue de son cœur » pour se rendre compte que rien ne sera simple… Si les interrogations autour du bonheur sont esquissées, elles restent pour l’instant bien trop superficielles. En outre, les aspirations de Mirai se contredisent avec ce que l’on découvre également des anges. Bien loin de la définition qu’on a pu leur prêter, les anges de Platinum End se caractérisent essentiellement par leur ambiguïté. Il est déjà assez paradoxal de voir que les pouvoirs qu’ils offrent peuvent tuer des personnes ou les manipuler. Mirai devra-t-il à son tour avoir de bas instincts ?

« Mais moi, je n’ai aucune envie de devenir Dieu… » (Mirai) – Tome 1

On pourra regretter certaines facilités dans ce volume : comme par hasard, deux élus sont dans le même lycée que Mirai et comme par hasard, beaucoup d’élus sont japonais. Je trouve que c’est un peu dommage d’en faire un lieu « cloisonné » alors que les mangakas avaient la possibilité d’élargir.

Côté graphisme, il n’y pas tant de choses à dire sur la qualité du trait de Takeshi Obata. J’ai trouvé qu’il était très bon pour ma part. Par ailleurs, l’atmosphère pesante est assez bien retranscrite : le côté sombre de Mirai qui est ensuite assez bien illuminé par son sauvetage lui donnant une sensation d’être « immaculé » (si je peux m’exprimer ainsi). L’ange Nasse possède également une belle physionomie. Un ensemble restant bien identifiable à ce que sait faire le mangaka. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que Mirai avait de légers airs de Light

L’édition de Kazé se veut très soignée notamment avec sa jaquette brillante qui attire assez facilement le regard.

Pour achever, Platinum End offre un début intrigant avec une intrigue qui devrait révéler tout doucement son potentiel (du moins, je l’espère). La lecture est agréable bien qu’elle soit parfois truffée de petits clichés un peu regrettables. J’espère que les auteurs parviendront à bien développer les pistes dessinées dans ce premier volume.

Informations :

Titre VO : プラチナエンド
Titre traduit : Platinum End
Genres : shônen, suspense, fantastique, thriller, action
Nombre de tomes VF/VO : 5/6 (En cours)
Auteurs : OBATA Takeshi (dessins) | OHBA Tsugumi (scénario)
Édition VF : Kazé
Prix : 6,99€

Extrait en ligne : Platinum End T.1

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s