L’attaque des titans T.1&2 : L’humanité doit vaincre!

attaque-des-titans-1-pika

L’Attaque des Titans – Tome 1

C’était l’évènement de l’année 2013 (déjà!!) : la sortie aux éditions Pika du titre attendu L’Attaque des Titans de Hajime Isayama. Je dois être honnête : quand Pika a annoncé la sortie du titre, l’image de la couverture m’avait un peu refroidie. Malheureuse que j’ai été, c’était avant de me plonger dans le premier volume et surtout de découvrir l’anime qui a été un de mes grands coups de cœur. Mais partons du début avec un avis sur les volumes 1&2!

Résumé :

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un géant, n’a qu’un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des titans, et les annihiler jusqu’au dernier…

Source : Pika

Avis :

couv_192417

L’Attaque des Titans – Tome 2

Véritable phénomène au Japon (très souvent dans le haut des ventes) et qui s’est vu décliné en une série animé disponible chez Wakanim. Il faut dire que les éditions Pika ont vraiment su créer une réelle attente derrière ce titre : grosse promotion sans oublier la tête du titan colossal à la Japan Expo 2013 (si vous y étiez^^) qui a fait son petit effet quand même. Pourtant, quand Pika a annoncé le titre, je faisais partie d’une des nombreuses réfractaires, trouvant le dessin pas top et les couvertures peu attirantes. MAIS (il y a toujours ce fameux « mais » qui change tout), quand j’ai vu le trailer de l’anime, j’ai vraiment été très tentée. Lorsque j’ai débuté l’anime, j’ai été emballée et quand j’ai enchaîné avec le manga, j’ai été captivée. Bref, ce fut un apprivoisement progressif entre L’Attaque des Titans et moi^^.

140680-med

L’Attaque des Titans – Tome 1 SHINGEKI NO KYOJIN © Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.

Mais comment s’organise ce début de révolte de l’humanité? Car c’est sans doute la grande question de L’Attaque des Titans dans le fond. L’humanité peut-elle vaincre ou est-elle vouée à disparaître comme il l’est dit dans le manga…?! C’est un peu la problématique qui devrait avoir sa réponse sur l’ensemble de la série.

« Ce jour-là fut pour l’humanité le brutal rappel… De la suprématie écrasante de ces êtres, et de l’humiliante captivité à laquelle elle avait été réduite. » – Tome 1

« C’est Eren… Qui a fait tout ça? » Jean – Tome 2

Autant le dire, le concept de ce titre reste très classique dans l’absolu : L’humanité se retrouve confrontée à un nouveau prédateur auquel elle doit faire face, seulement, ces prédateurs se retrouvent  dotés d’une force prodigieuse. On se plonge dans une ambiance qui semble parfois emprunter des codes au genre féodal, notamment avec cette humanité qui vit cachée derrière de gigantesques murs suite à une débâcle face aux titans remontant à 107 ans… Pensant être à l’abri, puisqu’il n’y a eu aucune attaque depuis, l’humanité s’est quelque peu reposée sur ses lauriers, ce qui n’est pas pour plaire au jeune Eren Jäger qui ne comprend pas cette insouciance ! A raison, puisque l’inévitable va se produire et notre jeune garçon va assister, impuissant à la mort de sa mère… Réveillant ainsi, une incommensurable haine envers ces monstres assoiffés de chair humaine. C’est ainsi qu’il entre dans l’unité d’exploration et que le manga débute vraisemblablement pour moi.

attaquedestitans1p52-53

L’Attaque des Titans – Tome 1 SHINGEKI NO KYOJIN © Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.

L’originalité de L’Attaque des titans repose sans conteste sur son ambiance très anxiogène. Difficile de ne pas être saisi d’effroi devant les atrocités qui se déroulent sous les yeux de nos jeune héros. Le mangaka n’épargne pas grand-chose en somme. C’est cru et violent, mais cela donne parfaitement le ton. C’est cette angoisse qui permet notamment d’accrocher le lecteur donnant une dimension qui est davantage proche du seinen que du shônen d’ailleurs. Le scénario offre donc une narration qui peut sembler parfois un peu parcellaire, notamment quand on revient sur le passé des personnages, mais c’est également ce qui entretient le mystère : que ce soit le fameux pouvoir d’Eren ou encore ces titans dont on ne sait pas d’où ils sortent, l’auteur utilise parfaitement des ficelles faciles de manière à bien installer suspense et grand malaise. L’horreur est constamment présente graphiquement mais aussi psychologiquement. Il faut dire que nos géants, très laids, concourent également à inspirer cette terreur. On tremble à chaque attaque, et le tout est fait avec une réelle intensité. Le mangaka insiste bien sur l’aspect « bétail » de l’être humain. Il n’est que peu de chose face à ce qui dépasse l’entendement. Ne vous attendez donc pas à voir des morts qui pourraient être qualifiées d’épiques. Ici, il meurt comme de la viande le plus souvent, ce qui ajoute une dimension très cruelle. Comme dit, ce n’est pas seulement par moment que les personnages ont peur, c’est tout le temps. On se laisse parfois contaminer par les soldats qui craquent quand ils ne sont pas en proie à leurs faiblesses psychologiques. Pourtant, très fréquemment, c’est avec une réelle envie qu’ils se sont engagés pour éradiquer les titans…

« Je jure de les exterminer jusqu’au dernier! » – Tome 1

Mais vous me direz que ce n’est pas la première fois qu’on a un manga où il est question d’un sursaut de l’humanité et je vous répondrais que oui, vous avez raison. Mais j’ajouterais que la particularité de ce titre, c’est indéniablement le traitement qui en est fait. L’intérêt majeur réside bien évidemment sur ces titans qui donnent l’impression d’être un portrait plus déformé d’humains : Leurs têtes ressemblent à des personnes de tous les jours quand on les regarde bien, mais la différence, c’est qu’ils n’ont ni lèvres, ni joues très souvent et une large dentition. Ils sont difformes et ont un côté grotesque quand on y réfléchit, mais ils s’avèrent assez répugnants pour qu’on comprenne la peur qu’il suscite. Le tome 2 permet notamment de mettre en évidence d’autres caractéristiques (si vous avez vu l’anime, vous les connaissez également) : Dégagement d’une vapeur brûlante, régénération des membres et ils n’ont pas vraiment besoin de s’alimenter, ce qui à nouveau titille la curiosité : pourquoi s’attaquent-ils aux humains du coup ? De ce fait, l’ingéniosité de l’auteur réside dans le fait que même nous, en tant que lecteurs, on est presque au même niveau que les personnages : on ne sait pas grand-chose, et on découvre en même temps qu’eux des révélations.

A côté de cela, il faut avouer que derrière ce côté brutal, L’Attaque des Titans pose quand même des questions intéressantes. Ainsi, les personnages d’Eren ou d’Armin se posent de nombreuses questions sur l’extérieur : qu’y a-t-il au-delà des murs ? En vivant dans un monde reclus, on constate que plus personne n’a de réelles ambitions. Les personnages ne tentent pas trop d’évoluer, préférant rester dans leur cocon. Et cela, c’est aussi une piste qui est amenée et qui nous permet de voir peut-être de manière un peu plus voilée, une légère critique de cet état statique.

Côté personnages, la palette n’est pas forcément très originale mais on n’en est qu’au début bien évidemment. Eren est le type du personnage téméraire et contrôlé par sa haine. Mikasa joue un peu le rôle de grande sœur. Elle veille constamment sur Eren car il représente sa dernière famille. Quant à Armin, sous ses airs naïfs, il cache un potentiel pas encore parfaitement exploité. Doté d’une grande intelligence, c’est souvent lui qui sera à l’origine de scénarii bien montés.

« Je voulais moi aussi m’endurcir… Pour pouvoir vivre la tête haute dans ce monde impitoyable comme eux. » Armin – Tome 2

Bien sûr, ce titre est sur la durée. Aussi, les personnages sont amenés à évoluer. Dans le deuxième tome, Eren « disparaît », mais cela sert à mieux mettre en avant les autres personnages. Et il faut comprendre que d’autres personnages seront également mis en avant à côté de nos héros. Un solide noyau s’est déjà constitué, même si personne n’est à l’abri face à la mort. C’est pour cette raison qu’il faut éviter de s’attacher à un personnage.

Graphiquement, le mangaka possède un style très atypique basé sur un crayonné assez dense, ce qui amplifie l’ambiance sombre. Les traits sont beaucoup moins lisses et parfois un peu grossiers. Mais gardez en tête que ce dessin s’améliore au fur et à mesure des tomes et n’oubliez pas que le mangaka est encore très jeune dans le monde du manga. Et même si les personnages ne sont pas forcément élégants, il reste que les scènes d’action sont aussi impressionnantes que dans l’anime. Il en ressort beaucoup de dynamisme.

Du côté de l’édition, le travail est très correct, même si je n’ai jamais été très fan du papier de Pika.

L’Attaque des Titans mérite d’être qualifié de phénomène car c’est réussi : intensité, drames et rebondissements permanents, ce titre sait attraper son lecteur. Participerez-vous à ce combat ? C’est à vous d’en décider !

Informations :

Titre VO : 進撃の巨人
Titre traduit : Shingeki no Kyojin
Genres : action, aventures, suspense, drame, fantastique
Nombre de tomes VF/VO : 19/20 (en cours)
Auteur : ISAYAMA Hajime
Édition VF : Pika
Prix : 6,95€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s