Honey T.1 : Ne jamais se fier aux apparences.

Honey T.1.jpg

Honey – Tome 1

Sorti en septembre 2015 chez Soleil Manga, Honey est un petit shôjo sans prétention qui saura séduire un large public grâce à ses personnages très attachants. Découvrez la timide Nao devant faire face au très « terrifiant » Onise. Un titre où un simple geste va tout bouleverser…

Résumé :

Nao Kogure est une jeune fille ordinaire qui se fait aborder un jour par le terrifiant Onise qui a une réputation de délinquant et à qui elle était venue en aide sans le savoir. Mais voilà que le jeune homme se présente à elle avec un bouquet de fleurs en lui disant de sortir avec lui jusqu’à ce qu’ils se marient. Totalement terrifiée par le jeune homme, Nao accepte sans se douter que c’est le début de ses bouleversements amoureux.

Source : Heyden.

Avis :

Honey n’est pas ce que l’on pourrait appeler une comédie très innovante. Vous connaissez à présent le principe du personnage qui semble terrifiant au premier abord mais qui ne l’est absolument pas dans le fond. On est donc dans un classique, et pourtant, on ne boude pas son plaisir devant la romance atypique qui est en train de s’installer entre nos deux personnages. Le thème du masque n’est donc pas anodin pour représenter Onise et je dois dire qu’il est plutôt bien exploité.

Verso_256429-Edited

Honey – Amu Meguro.

L’histoire va donc nous amener à considérer Nao et son rapport avec Onise. Le début est assez rapide puisque cela débute quasiment sur la déclaration, mais on se doute que la mangaka recherche à mettre en avant le « couple » en jouant sur leurs différences. Aussi, les réactions de Nao, au début, ne sont guère surprenantes. En effet, la jeune fille est toujours sur le qui-vive de peur d’être « frappée » par Onise. Une réaction qui pourra sembler démesurée parfois (pourquoi le jeune homme irait frapper la jeune fille sans raison franchement?). Pourtant, sur les conseils de son tuteur, elle va chercher à connaître davantage le jeune homme pour se rendre compte qu’il est en fait très attentionné et attentif à son égard. On comprend bien vite que derrière l’image du délinquant se cache un garçon au cœur tendre qui devient totalement maladroit quand il est submergé par ses sentiments. Bien que cela ait déjà été vu un nombre incroyable de fois dans des shôjo, cela fonctionne malgré tout. On se prend d’affection pour ce personnage isolé et qui est en fait jugé sur son apparence avant son intériorité. Toutefois, on ne peut pas dire la romance progresse pour le moment. En effet, après quelques mises au point, nos deux personnages décident de rester amis. Mais on se doute que l’amour devrait revenir très rapidement sur le devant de la scène.

« Parce que je suis une bonne à rien, une trouillarde. Et que je ne veux absolument pas m’impliquer avec ce genre de personnes. » – Tome 1.

Un point qui m’a toutefois intriguée, c’est l’ambiguïté du masque que l’on perçoit fréquemment sur les couvertures du titre. Si on comprend que cela cherche à nous faire comprendre qu’il ne faut pas s’y fier pour juger, on remarquera également que le fait que ce soit un lapin donne déjà une idée de la caractérisation du personnage (enfin, à mon sens).

« Son enthousiasme me donne envie de sourire, moi aussi… » – Tome 1

On comprend bien vite que la mangaka va d’abord chercher à cerner ses personnages au lieu de les approcher à travers le couple qu’il pourrait former. C’est ainsi que l’on se familiarise avec Onise ou que l’on découvre que Nao porte déjà quelqu’un dans son cœur. Tout cela pourrait compliquer l’intrigue amoureuse par la suite, mais on n’a pas encore assez d’éléments pour en être totalement sûr. En outre, le noyau amical des deux personnages devrait prendre de l’épaisseur. Nao et Onise ont été isolés depuis qu’ils sont « ensemble », mais suite à un projet, ils vont être rejoints par Kayo, une beauté un peu froide et Misaki, un personnage très souvent colérique. Nul doute que ces deux-là devraient intégrer notre duo pour créer une sphère amicale.

large

Honey – Tome 1.

Malgré la légèreté qui se dégage de ce titre, on peut regretter un manque de profondeur. Je ne sais pas si cela sera comblé par la suite, mais par exemple, on apprend que Nao a un tuteur, mais on n’en dit pas plus sur sa situation familiale (même si on comprend par quelques remarques que ses parents ne sont plus présents). De même que le caractère d’Onise pourrait sans doute être mieux compris si on avait davantage d’informations sur son quotidien. Toutefois, Honey semble être un titre qui pourrait s’étoffer sur la durée. A voir si ce sera le cas.

« Et je n’avais encore aucunement conscience… De ces sentiments conflictuels en moi. » – Tome 1

L’ensemble est rythmé par des touches d’humour bien utilisées. La narration est globalement fluide même si quelques situations sont assez convenues.

Le dessin s’avère relativement sympathique. Il ne sort pas forcément de l’ordinaire, mais il est appréciable. Les traits sont très « shôjo » mais ils sont aussi doux.

Une comédie romantique agréable à lire, malgré quelques points qui peuvent manquer d’originalité. A voir ce que la suite pourrait proposer !

Informations :

Titre VO :  ハニー – Honey
Titre VF : Honey
Genres : romance, school life, comédie, tranche-de-vie
Nombre de tomes VF/VO  : 4/8 (en cours/terminé)
Auteur : MEGURO Amu
Édition VF : Soleil Manga
Prix : 6,99€

2 réflexions sur “Honey T.1 : Ne jamais se fier aux apparences.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s