5 bonnes raisons de craquer pour Perfect World!

13528764_1087632851272437_1370714444048054640_n

Perfect World – Rie Aruga

Les éditions Akata ont annoncé l’acquisition d’un nouveau titre josei pour le mois d’octobre : Perfect World de Rie Aruga. Une énorme nouvelle pour moi qui, dès le départ, avait vu en ce titre une petite pépite attendant qu’un éditeur daigne se pencher dessus. Aussi, avant même sa sortie, je vous propose de découvrir cinq bonnes raisons de vous pencher sur ce manga bouleversant, subtil et très bien traité.

      1. Une trame sortant de l’ordinaire

Perfect World, c’est avant tout un manga qui traite d’un thème qu’on ne voit pas de manière fréquente dans cet univers : le handicap. Bien sûr, vous avez certains auteurs qui s’y essaient avec brio (on pense à Real de Takehiko Inoue ou encore le plus récent A Silent Voice de Yoshitoki Oima) et ce ne sont pas les seuls mais il faut bien reconnaître que ce type de sujet n’est pas toujours très porteur (il faut voir le cas pour A Silent Voice qui n’a pas été publié de suite). C’est aussi une piste qui a été explorée dans les dramas comme avec : Bokura no Ita Jikan ou A thousand day’s promise. Et c’est pour cette audace qu’il faut absolument vous pencher sur Perfect World : l’héroïne part avec des appréhensions au départ, elle est déroutée quand elle découvre le handicap de Hayukawa, a même une réaction qui pourra sembler absurde pour certains alors qu’en y réfléchissant, ce n’est peut-être pas si incohérent. Mais malgré tous les « obstacles » qu’elle peut percevoir, elle ne peut pas lutter contre ce que lui dicte son cœur. Et avouons-le, on ne comprend pas forcément le handicap tant qu’on ne le vit pas et Tsugumi va le découvrir aux côtés de Hayukawa.

       2. La réalité du handicap

Vous pourrez le découvrir si vous lisez Perfect World, mais ce qui est appréciable, c’est que rien n’est édulcoré dans ce titre. En effet, on ne cache rien de la dure réalité de la vie d’un handicapé : la vie quotidienne est un parcours très difficile pour Hayukawa mais le personnage cherche très fréquemment à n’en rien montrer. Parfois, c’est même dit de manière assez crue mais c’est pour cela que ce titre est prenant.

       3. Des personnages profonds

Perfect World est aussi un titre porteur pour la profondeur de ses personnages. La mangaka s’attache à décortiquer les points de vue de ses personnages. Ce point de vue interne qu’elle utilise aussi bien chez Tsugumi que chez Hayukawa nous permet très fréquemment de mieux nous ancrer dans les pensées, doutes et émotions des deux. Il y a un phénomène d’identification qui peut très aisément survenir puisque le lecteur découvrira souvent les choses en même temps que Tsugumi. Par ailleurs, les personnalités sont parfaitement travaillées. La mangaka touche à leur psychologie comme si elle cherchait à les sonder de manière fréquente.

       4. Une magnifique histoire d’amour

Difficile de passer à côté de cette belle romance contrariée. En adepte du genre que je suis, j’ai été servie. On ne peut que s’émouvoir devant ce que vivent les personnages d’autant que tout est toujours tellement compliqué si bien qu’on a envie de les soutenir. Mais ce qui est prédominant, c’est de voir combien l’un devient le soutien de l’autre. Ne vous y trompez pas : Tsugumi aide Hayukawa  mais elle était loin de se douter que lui aussi l’aiderait d’une manière qu’elle n’aurait jamais soupçonnée. Je vous laisse le soin de le découvrir…

       5. Un regard intéressant sur la société

Dernière raison de succomber à Perfect World, c’est les nombreuses réflexions que suscite le titre. Réflexion autour de l’amour : peut-il tout surmonter? Réflexion autour du handicap : peut-on imposer son handicap par amour? (point qui ne cesse de hanter Hayukawa) mais aussi réflexion sur notre société et parfois son manque de bienveillance. Comment aurait-on réagi si nous avions été confrontés à cette situation? Certaines réactions sont assez édifiantes en positif comme en négatif. Rie Aruga ne manque jamais de le souligner.

Voilà, je vous ai proposé mes cinq bonnes raisons de craquer pour Perfect World. C’est un petit bijou à ne pas rater!! Et je ne manquerai pas de vous en dire encore plus à la sortie du titre.

Informations :

Titre VO : パーフエクトワールド – Perfect World
Titre VF : Perfect World
Genres : josei, romance, tranche-de-vie, social, drame
Nombre de tomes VF  : 0 (Tome 1 prévu le 13 octobre 2016)
Auteur : ARUGA Rie
Édition VF : Akata
Prix : 6,95€

 

2 réflexions sur “5 bonnes raisons de craquer pour Perfect World!

  1. GeekMonkey dit :

    Tes cinq raisons m’ont quasi convaincue de craquer pour ce manga. J’envisage de lire A silence Voice, j’attends qu’une amie me prête les tomes. J’appréhende un peu le cliché du monde du handicap. On ne sait pas combien de tome cette saga réunira ?

    Top ton article en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. heyden17 dit :

    Merci beaucoup, c’est gentil. Pour le moment, on ne sait pas combien il y aura de tomes. La série ne compte que trois tomes actuellement et la parution me semble relativement lente. Mais justement, ce qui est bien, c’est que ce titre ne tombe pas dans les clichés, il préfère être plus « cruel », si je peux m’exprimer ainsi, en montrant la vraie réalité du handicap (comme le fait Real également d’ailleurs). Je pense que c’est pour cela que l’héroïne a cette première réaction au tout début (ce qui me paraît plus crédible quelque part). Enfin, tu pourras le découvrir quand tu le liras 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s