Blue Spring Ride T.1 : Prendre un nouveau départ, ce n’est pas si facile…

blue-spring-ride-manga-volume-1-simple-71923

Blue Spring Ride – Tome 1

Blue Spring Ride ou l’un de mes nombreux coups de cœur shôjo. Il faut dire qu’il est signé par l’une de mes mangakas préférés : Io Sakisaka. Après Strobe Edge qui avait déjà conquis mon petit cœur (et dont je vous reparlerai très prochainement), la mangaka est revenue avec un titre plein de fraîcheur où les émois et nombreux imbroglios amoureux sont fréquents. Découvrez Futaba, et leurs amis dans ce tourbillon émotionnel…

Résumé :

Yoshioka Futaba attise la jalousie de ses amie parce qu’elle est jolie. Et suite à des malentendus, elle n’a pas pu se déclarer au garçon qu’elle aime : Tanaka-kun. C’est pourquoi en entrant au lycée, elle s’est constituée une nouvelle « image » de sorte à ce que les autres filles ne soient plus jalouses d’elle et qu’ainsi, elle puisse mener une vie de lycéenne paisible. Mais un jour, son chemin recroise celui de Tanaka-kun, connu maintenant sous le nom de Mabuchi Kô. Il lui confie qu’il ressentait la même chose qu’elle au lycée, mais que ce n’est plus le cas à présent. L’histoire qui est née trois ans plus tôt pourra-t-elle refaire surface ?

Source : Manga-Sanctuary

Avis :

Découvert avant sa licence en France, j’ai été très heureuse quand j’ai su que Kana (mon éditeur préféré en passant) avait acquis le titre. Aussi, c’est davantage à une relecture du premier volume que j’ai procédé. Mais cela n’empêche nullement le plaisir indicible que j’ai pu ressentir.

« Je n’aime pas les garçons. Encore moins depuis que je suis au collège. » – Tome 1

Ce que j’aime bien avec la mangaka, c’est la façon dont elle renouvelle le classique. Car si on a l’impression de découvrir un timide premier amour de collégien (au début), on se rend vite compte en progressant que c’est plus que cela. Si bien qu’au début, on s’amuse de la pudeur de et Futaba avec leurs maladresses, leurs envies de dire plus sans y parvenir : c’est attendrissant. Malheureusement, c’est un amour qui naît sans naître et nous, lecteurs (et lectrices surtout) éprouvons alors une frustration parce qu’ils n’ont pas vraiment assumé cet amour et ont raté le coche *soupir de frustration… Dans tous les cas, on voit comment Io Sakisaka pose ses bases : classiques mais si fluides, tant et si bien qu’on lit cela en étant charmé(e), surtout que les traits sont tellement harmonieux…

ao-haru-ride-anime

Blue Spring Ride

Le petit prélude qui débute la série et qui explique la relation entre Futaba et est également intéressant. On sent une vraie promiscuité entre eux et on espère que cela devrait se concrétiser en somme. Mais voilà que tout vole en éclat quand est transféré. J’aime beaucoup la personnalité de Futaba, qui parfois peut faire penser à celle de Ninako, même si Futaba se distingue par un côté un peu plus dramatique peut-être. Si au début, elle ne retrouve pas le qu’elle a connu, force lui est de constater qu’en sa présence, elle évolue et de manière positive. On appréciera la manière dont elle essaie de défendre une camarade, même si derrière, elle n’a pas eu les retombées escomptées. C’est un personnage en apprentissage d’une certaine façon. Elle est vouée à mûrir et on a hâte de voir comment la mangaka va explorer cet aspect. , quant à lui, est très mystérieux dans ce premier volume. On a du mal à reconnaître en lui le jeune homme prévenant et affable du collège. Il y a une vraie métamorphose chez lui qui suscite bien des interrogations. On pressent un passif qui explique ce changement d’attitude puisque des épisodes du passé nous montrent qu’il semblait tenir à Futaba. Alors, le mystère demeure entier et on a vraiment envie d’en savoir plus. Paradoxalement, s’il fait celui qui est insensible devant Futaba, on est touché par les petits gestes qu’il peut avoir à l’égard de Futaba. L’introduction de son frère aîné semble donner également de légères pistes, mais c’est encore bien trouble dans ce premier tome.

« ça sent le shampoing… Et un peu la sueur. C’est ça l’odeur d’un garçon? » – Tome 1

Ce qui est intéressant avec Io Sakisaka, c’est qu’à travers une romance « scolaire », elle arrive à faire passer des émotions propres aux adolescents mais touchant parfois à une forme de psychologie. Ainsi, Futaba n’est-elle pas si transfigurée qu’elle cherche à le faire croire puisqu’elle joue plutôt un rôle pour « paraître ». Ses fausses amitiés et le regard qu’elle porte sur elle-même sont factices puisque dans le fond, elle sait qu’elle n’est pas vraiment elle. Mais qu’importe tant qu’elle est acceptée… Mais voilà, en retrouvant , c’est toute sa « fausse » construction identitaire qui éclate. Bien évidemment, on s’attache à découvrir la transformation du jeune homme (trop craquant), mais c’est surtout cette évolution mentale (et en désaccord avec ses attentes dans le fond) qui va totalement déstabiliser Futaba et c’est ce qui plaît : on sent que la romance ne sera pas évidente, qu’il y aura une maturité derrière qui était moins présente dans Strobe Edge. n’est plus vraiment le même, pourtant, il conserve une forme de bienveillance sous ses allures « bad boy ». Pourtant, va permettre à Futaba de se révéler, de dire vraiment ce qu’elle pense, tout bonnement d’être elle-même. Certes, c’est des problèmes adolescents qui sont décrits, mais c’est très retranscrit de manière magnanime. On sent que le manga va prendre une autre direction et la romance également. Les thèmes sont bien tournés et l’apprentissage est pertinent.

Graphiquement, j’avais déjà apprécié Strobe Edge, alors autant dire que j’adhère toujours autant. L’héroïne a une bouille a un peu moins enfantine que dans le manga précédent de l’auteur. Les visages sont expressifs avec des émotions qui collent au plus près.

On ferme ce premier tome en espérant vite lire la suite!

Informations :

Titre VO : アオハライド – Ao Haru Ride
Titre traduit : Blue Spring Ride
Genres : romance, comédie, drame, tranche-de-vie
Nombre de tomes VF/VO : 13 (Terminé)
Auteur : Io Sakisaka
Édition VF : Editions Kana
Prix : 6,85€

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s