Le Sablier : Quand grandir se fait dans la douleur…

Sunadokei

Le Sablier

C’est un incontournable du shôjo qui vous est présenté dans cet article : Le Sablier de Hinako Ashihara. Tous les « shôjophiles » se doivent de connaître ce manga dont on ne peut que louer le formidable travail introspectif de l’auteur. Une quête pour apprendre à grandir mais une quête qui ne se fera pas sans drames pour l’héroïne. Plongez avec délectation dans ce shôjo bouleversant.


Résumé :

À la suite du divorce de ses parents, An Uekusa, 12 ans, doit quitter Tokyo avec sa mère pour emménager chez ses grands-parents maternels, dans un petit village. Sur le chemin, elle visite un musée où elle achète un sablier miniature qui deviendra, au fil du temps, son porte-bonheur et le symbole d’un changement de vie !

Pour l’heure, le contraste entre la ville et la campagne perturbe grandement la jeune fille qui perd tous ses repères. An trouve, par exemple, que les gens de la campagne sont trop familiers et qu’ils se mêlent un peu trop de la vie privée des autres. Heureusement, sa rencontre avec son voisin, Daigo, dont elle va tomber amoureuse, et les quelques nouveaux amis qu’elle parviendra à se faire vont l’aider à s’habituer à sa nouvelle vie.

Très vite, pourtant, son quotidien sera de nouveau bouleversé par le suicide de sa mère. An devra grandir et se forger sa personnalité dans l’incompréhension du terrible geste de sa mère.

Source : Manga-News

De la difficulté à être fort…

Le sablier est une jolie surprise dans la monde des shôjos, tout en finesse et axé sur une psychologie assez poussée, on a le plaisir de suivre ce manga avec grand intérêt tout de même. An va vivre dans un petit village avec sa mère en raison du divorce de celle-ci. Lors d’une visite au musée sur le chemin, sa mère lui achète un petit sablier qui sera véritablement le fil conducteur de toute la vie de la jeune fille. Un objet qui prend une dimension symbolique et où tout un chacun peut également se reconnaître à des moments de sa vie.

Très vite, on est plongés dans la vie d’An et de l’évènement dramatique qui va marquer sa vie, à savoir le suicide de sa mère. La jeune fille va devoir grandir avec ce poids très lourd et on va donc suivre l’évolution de cette attachante demoiselle qui va peu à peu s’habituer à son nouveau lieu de vie, se faire des amis, enfin tenter de s’épanouir, bien que l’épreuve qu’elle ait vécu soit toujours très prégnant.

893a5862f3a0fbd006727c8797e545f0

Le Sablier

Une romance atypique portée par des doutes

Une histoire d’amour va naître très rapidement avec Daigo : cette relation semble presque vitale pour la jeune fille, comme si elle avait besoin de lui pour tenir debout ou pour vivre tout simplement. Très fréquemment, on la voit se dire qu’elle doit être plus forte, qu’elle ne doit pas se laisser aller, mais An est sans cesse retenue par l’évènement qu’elle a vécu. Celui-ci l’aliène presque mentalement même si elle fait illusion devant les autres. Aussi, le sablier, son objet fétiche commence à prendre tout son sens, au fur et à mesure que l’on avance dans l’œuvre : la jeune fille doit avancer, mais elle semble résister contre ce temps qui défile. Néanmoins, sa romance avec Daigo est bien loin des shôjos que l’on peut lire, elle s’avère profonde et plus construite. L’ensemble du manga se veut très mélancolique. On est portés par les aléas des personnages mais on voit également les aléas que peuvent provoquer l’amour.

Daigo et An

Daigo et An – Le Sablier

Des thèmes graves et réalistes abordés à travers une héroïne qui se cherche…

D’autres thèmes sont aussi abordés tels que le suicide, le divorce, l’amitié, la difficulté du travail quand An est plus grande. On a l’impression que le personnage est très souvent en souffrance. Il y a une vraie meurtrissure qui semble s’étendre telle une épidémie. Pourtant, le personnage évolue, mais cette évolution ne se fait jamais sans heurts. L’équilibre ne semble intervenir que quand le personnage accepte l’évènement. Il n’en demeure pas moins qu’An peut parfois agacer : très sensible, sa personnalité est à fleur de peau, et ce côté exacerbé peut en agacer certains. An pleure très souvent, elle a un petit côté : « peut s’apitoyer sur son sort » et cet aspect pourrait énerver les plus stoïques. Mais il faut reconnaître qu’il y a une vraie recherche chez ce personnage, une psychologie très fine pour faire le deuil d’un être cher, deuil qui peut s’étendre sur des années. C’est en tout cas l’impression que j’ai eue quand j’ai lu ce manga et c’est peut-être ce que cherche à véhiculer la mangaka.

Un noyau amical important

Outre l’héroïne, il y a aussi toute la relation avec les amis de An. On appréciera notamment l’évolution de Fuji, dont l’histoire très complexe autour de sa famille et de sa soeur se révèle fort intéressante. De même que Daigo a un rôle très important dans l’équilibre d’An, mais pas seulement. Tous les personnages évoluent mais avec beaucoup de dextérité : tous vivent avec leurs doutes, notamment amoureux, tout en se demandant s’ils doivent faire confiance à leurs cœurs ou non. Bref, une problématique très profonde parcourt ce manga.

Le sablier

Le Sablier

Les derniers tomes sont surtout des tomes avec des histoires annexes. Néanmoins, ces histoires permettent également d’approfondir les relations et d’interroger davantage les personnages sur leurs attentes. Ces tomes s’avèrent donc essentiels pour terminer le titre en beauté.

« Le sable continue de s’écouler… » – Tome 8

Un incontournable à lire avec une vraie dimension psychologique.

Informations :

Titre VO : Sunadokei – 砂時計
Titre VF : Le sablier
Genres : romance, drame, tranche-de-vie
Nombre de tomes VF/VO  : 10 (Terminé)
Auteur : ASHIHARA Hinako
Édition VF : Editions Kana
Prix : 6,85€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s