Crystal Sky of Yesterday T.2 : L’éclosion retrouvée!

crystal-sky-of-yesterday-2-kotoji

Crystal Sky of Yesterday – Tome 2

Résumé :

La suite des souvenirs d’un homme se remémorant sa jeunesse dans les années 1990, en Chine.

Source : Manga-News

Avis :

Le tome 1 avait été un pur ravissement et le tome 2 n’a fait qu’accentuer l’énorme coup de coeur que j’ai eu pour ce titre. Crystal Sky of Yesterday se termine d’une bien jolie manière avec une note optimiste.

Nous retrouvons Tu Xiaoyi et les souvenirs qui continuent d’affluer en lui tandis qu’il rejoint son ami pour son mariage. Comme toujours, il n’y a (pour moi) aucun accroc dans la narration qui sait parfaitement allier le dialogue et la narration mais toujours d’une façon assez atypique qui donne l’impression qu’on est bien plus proche d’une écriture littéraire que d’une écriture propre à un manhua. En outre, cela renforce également cette sensation intimiste que j’ai toujours ressentie en lisant le titre. Et c’est peut-être pour cela qu’on y est davantage sensibles. Quand l’auteur dit les choses, on ne peut que penser qu’elles sont vraies. On reconnaît cette petite nostalgie qui est inhérente en chacun de nous.

Mais on revient également sur l’amour inavoué de Tu Xiaoyi pour la belle Yao Zhetian. Tout le long, on était en droit de penser qu’il y aurait eu quelque chose. D’autant que la dynamique avait été bien bouleversée avec l’entrée en scène du ténébreux Qi Jingxuan. Néanmoins, on savait difficilement ce que le jeune homme pensait de Tu Xiaoyi et finalement, on remarquera qu’il est beaucoup plus perspicace qu’on ne le pense. La scène où les trois « amis » en viennent à se battre d’une certaine façon est particulièrement bien réalisée montrant un attachement aux valeurs avant les histoires de cœur et soudant une amitié un peu inattendue mais très belle. J’ai particulièrement aimé la façon très subtile dont s’y prend Pocket Chocolate pour amener ce revirement alors que Tu Xiaoyi avait des sentiments contradictoires à l’égard de Qi Jingxuan. En effet, ce sentiment est entre la jalousie parce qu’il ne parvient pas à toucher Yao Zhetian comme il l’aimerait et en même temps l’admiration car il aime le vent de révolte qui souffle sur Qi Jingxuan. Finalement, les deux personnages parviennent à se comprendre à leur façon et cette dimension a quelque chose de très émouvant.

image 4

©Crystalskyofyesterday.com

Ne croyez pas pour autant qu’il n’y a aucune évolution entre Tu Xiayi et Yao Zhetian. Et très sincèrement, j’y ai un peu cru. Le rapprochement des personnages est vraiment adorable bien qu’il soit lié à une douleur de la jeune fille dans le fond. Mais à ce moment, on comprend aussi qu’il y a un moment de partage unique entre eux. Cet aspect est renforcé par la théâtralité de la scène (la représentation du ballet de Yao Zhetian, sa danse sous l’eau, l’éblouissement de Tu Xiaoyi). Là où dans certains titres, je suis sûre que j’aurais trouvé cela « too much »; ici, c’est mis en scène d’une façon poétique avec la pluie, les yeux qui se rencontrent, les diverses sensations qui se mêlent donnant la sensation qu’il va se produire quelque chose d’inattendu. Et le pire, c’est qu’on y croit encore plus quand les deux personnages sont chez Tu Xiaoyi :

Finalement, les choses ne prendront pas forcément la tournure qu’on espérait mais l’amour de Tu Xiaoyi reste néanmoins très beau. Je ne sais pas comment l’expliquer mais le personnage en est presque au point d’être si émerveillé qu’il n’arrive pas à faire quoi que ce soit :

« Pour la première fois, j’ai compris ce que c’était que de chérir au point de ne pas oser toucher une personne. » – Tome 2

Mais Crystal Sky of Yesterday garde aussi ce petit ton acerbe sur cette jeunesse indécise en proie à une pression trop forte. Les personnages paraissent être à un vrai tournant alors que la fin du lycée arrive. Yao Zhetian est le personnage dont la souffrance paraît la plus marquée tant on cherche à lui imposer ses choix. Et finalement, quand on met tout cela en lien avec ce qu’elle fait sous la pluie, on comprend parfaitement qu’elle n’a qu’une envie : s’échapper. En ce sens, cela permet peut-être de comprendre pourquoi elle a cherché à se rapprocher de Qi Jingxuan. J’ai toujours pensé que son attirance envers lui était davantage lié à l’esprit de révolte qu’il dégageait.

« Et ça vous donne le droit de décider de notre avenir comme bon vous semble?!! » – Tome 2

image 5

©Crystalskyofyestarday.com

Et j’ai éprouvé une forme de tristesse pour elle parce qu’elle choisit néanmoins de se conformer à la volonté de ses parents. C’est comme si les quelques moments où elle avait pu s’échapper avec Yu Xiaoyi étaient bien lointains et que sa prison revenait. Du côté de Qi Jingxuan, on pourra s’étonner de la manière dont il « disparaît ». Mais j’ai compris cela de deux manières (même si l’auteur ne nous donne aucune réelle indication à ce sujet) : soit le personnage a subi les foudres familiales, soit il a choisi de s’échapper réellement en prenant son avenir en main (la représentation avec les messages sur les tableaux est assez symboliques). Peanut n’avait jamais montré de réelles réticences quant au fait d’aller à l’université. Je crois que c’est le personnage qui reste le plus en accord avec les attentes du système. Mais celui qui surprendra le plus, c’est forcément le héros (qui reste un miroir de l’auteur en plus). Je ne m’attendais pas à ce qu’il prenne cette décision : il choisit de sortir du parcours traditionnel et de s’affirmer pour réaliser son rêve.

J’ai néanmoins trouvé regrettable qu’il n’y ait pas eu un échange plus poussé avec Yao Zhetian.

Au final, Crystal Sky of Yesterday est la retranscription d’un premier amour avorté mais qui derrière a permis au personnage de faire ce qu’il souhaitait. Même s’il n’y a pas eu ce à quoi on aurait aimé s’attendre, c’est peut-être un mal pour un bien. Les voies sont donc totalement différentes pour les personnages : certains ont réussi à sortir du joug de leurs parents et d’autres non.

La finalité reste pour autant magnifique. Le moment où les personnages se retrouvent quelques années plus tard. On ne sait pas vraiment ce qu’ils sont devenus d’un point de vue social (on ne dit rien de Yao Zhetian – si ce n’est qu’elle est mariée – et Qi Jingxuan par exemple) mais on a quand même la sensation qu’ils ont tous fini par s’épanouir d’une certaine façon. Et je crois pas que ce soit pour rien que Yao Zhetian ait choisi d’appeler la petite montagne Qi-Xiaoyi. Je pense que cela est lié au fait qu’ils l’ont aidée à leur manière. Les routes ont, certes, été différentes mais il y a une vraie osmose quand ils se retrouvent tous. Par ailleurs, c’est un peu étrange à dire mais les couleurs paraissent être une représentation des divers sentiments et sur cette fin, on constate bien qu’elles sont encore plus vives, plus intenses qu’à l’accoutumée. Une preuve, pour moi, qu’ils sont enfin parvenus à trouver un équilibre.

Pour conclure, ce second volume de Crystal Sky of Yesterday est tout aussi marquant que le premier volume. C’est un titre grandiose pour moi qui arrive à parfaitement « toucher le coeur des gens » pour reprendre les propos de l’éditeur. On ressent presque une pointe de tristesse en quittant les personnages. A lire d’urgence!

Informations :

Titre VO : 昨日青空
Titre original : Crystal Sky of Yesterday
Genres : romance, drame, tranche-de-vie, social
Nombre de tomes VF/VO : 2 (Terminé)
Auteur : POCKET CHOCOLATE
Édition VF : Kotoji Editions
Prix : 11€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s